3 jours à BUCAREST en ROUMANIE

21 octobre Emilie Nanty

My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Palais du Parlement
Le Palais du Parlement de Bucarest
Bucarest… Budapest… attention à ne pas confondre les deux villes ^^ ! Si l’on se trompe souvent dans le nom de ces 2 capitales, il est pourtant impossible de les confondre lorsqu'on les visite. Leur histoire a quelques points communs, comme l’occupation communiste par exemple, mais leur architecture et leur culture (entre autres) sont bien différentes. Bucarest est la capitale de la Roumanie. La ville se trouve tout au sud du pays, à 80 kilomètres de la Bulgarie (c’est d’ailleurs par cette frontière que je suis arrivée, lors de mon road trip en Europe).


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Parc Herastrau
Lac du Parc Herastrau
Au cours de l’Histoire de Bucarest, les Ottomans, les Autrichiens et les Russes ont régulièrement occupé et pillé la ville. Cela a fait disparaître une grande partie du patrimoine ancien. De 1916 à 1918, la ville est occupée par les Allemands. Après la Première Guerre mondiale, Bucarest devient la capitale du royaume de la Roumanie unifiée. Durant cette période, la ville voit construire des bâtiments uniques de style Art Nouveau ou locaux et même français (la ville a d’ailleurs eu pendant quelques temps le surnom de “Petit Paris”). Bucarest, comme le reste de la Roumanie, a subi différents régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste. La Roumanie a été sous le régime communiste jusqu'en 1989, jusqu'à la chute du dictateur Ceausescu. Durant cette période, les communistes ont développé un urbanisme très typique de cette période : gigantesque et déconnecté du besoin des habitants. La période communiste reste encore profondément ancrée dans la mémoire collective. Le grand tremblement de terre de 1977 donne sert d'accélérateur dans le programme communiste de “nettoyage des traces du passé bourgeois-aristocratique” de l’époque. Sous Ceausescu, une grande partie du centre historique est détruit et remplacé par des immeubles de style soviétique. 


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie
L'église Saint-Antoine // L'architecture soviétique dans les rues de la ville

Dans cet article, je vous propose un parcours en 3 jours pour découvrir la ville et ses principaux monuments. Et bien sûr, si vous avez des questions, vous pouvez m’envoyer un petit mail à helloemilie@mytravelbackground.com (les commentaires ne fonctionnent toujours pas sur le blog !)


Jour 1 - Le centre-ville historique




Je vous propose de commencer cette visite de Bucarest par le centre-ville historique. Heureusement, certains bâtiments n’ont pas été détruits pendant la période communiste et de très beaux exemples d’architecture du XIXe siècle se trouvent dans le centre-ville. Vous allez le découvrir par vous-même : ils contrastent fortement avec les bâtiments de style soviétique ! 


Ateneul Român - Athénée roumain 

Premier arrêt du jour : l'Ateneul Român (Athénée roumain). Cette salle de concerts a été inaugurée en 1889. C’est l’un des bâtiments qui illustre le mieux la période du "Petit Paris" de Bucarest. Sur sa façade de style néoclassique, vous pouvez admirer 6 colonnes massives ainsi que des mosaïques représentant des souvenirs roumains. 


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Ateneul Roman
L'Athénée Roumain


Musée National d’Art de Roumanie

En continuant votre chemin, vous arriverez devant le Musée national d'Art de Roumanie. C’est le plus important musée d’art de Roumanie. Il a été ouvert en 1950. Je ne l’ai pas visité, mais apparemment il vaut le détour si vous avez un peu de temps. A l’intérieur, vous pourrez admirer 3 000 peintures et sculptures. En face du musée se trouve une statue un peu particulière, le Memorialul Renașterii (le Mémorial de la renaissance) qui rend hommage aux victimes de la Révolution roumaine de 1989.


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Musée National d'Art de Roumanie - Memorial Renasterii
Le Mémorial de la Renaissance // Le Musée national d'Art de Roumanie

Infos pratiques : ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 19h (mai à septembre) et de 10h à 18h (octobre à avril). Il est fermé le lundi et le mardi, 15lei (3,4€)


Biserica Crețulescu - L'église Crețulescu

Nous poursuivons notre découverte avec l’église Crețulescu (Biserica Crețulescu). C’est une église incontournable de la ville de Bucarest. Elle a été construite vers 1722 et son extérieur était entièrement peint. Depuis sa restauration en 1936, sa façade est désormais en briques. C’est assez surprenant pour une église d’ailleurs. Sous le porche, remarquez les fresques qui remontent à la structure d’origine de l’église qui aurait dû être détruite durant la période socialiste de la Roumanie, mais heureusement pour nous, elle a pu être sauvée. 

My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Eglise Cretulescu
L'église Cretulescu


Parc Cișmigiu

Nous arrivons ensuite dans le parc Cișmigiu, le jardin public le plus central de Bucarest et l'un des plus anciens. Inauguré en 1860, ce parc a une superficie d'environ 17 hectares. Il fait bon y flâner et s’il fait beau, vous pouvez même en profiter pour faire un petit tour de barque. Sur l’un des côtés du parc, vous apercevrez le gigantesque Palais du Parlement (voir Jour 2)


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Parc Cismigiu
Le parc Cismigiu



Université de Bucarest

L'Université de Bucarest a été fondée en 1864. C’est l’une des plus prestigieuses universités du monde (oui oui !). Promenez-vous dans le quartier de l’Université pour en apprécier les bâtiments. 


Pasajul Macca-Villacrosse - Passage Macca-Vilacrosse

Avant de rejoindre le Passage Macca-Villacrosse, faites un petit arrêt devant l’église Doamnei (Biserica Doamnei) pour admirer sa façade, et si vous le pouvez, son intérieur. 
Vous arrivez ensuite devant le surprenant passage Macca-Villacrosse, achevé en 1891. Surprenant parce qu’on ne s'attend pas à voir un tel passage couvert de verre à Bucarest (enfin moi je ne m’y attendais pas) ! Il est classé monument historique. Vous pouvez traverser ce passage riche en restaurants, bars et petits magasins. 


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Passage Macca-Villacrosse
Le passage Macca-Villacrosse



L'église du monastère Stavropoleos

Après un bon repas (je vous conseille le restaurant Terasa Doamnei où vous pouvez manger typiquement roumain pour environ 52lei - 11€), nous reprenons notre chemin en direction de l'église du monastère Stavropoleos. C’est l’un de mes coups de cœur de Bucarest ! L’église a miraculeusement échappé à la destruction durant l’époque de Ceaușescu, et c'est tant mieux ! C’est un bel exemple du style brâncovan : décor en médaillons représentant des saints, arabesques florales peintes sur les murs et dentelle de pierre autour des verrières. Superbe ! 


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Monastère Stavropoleos
Le monastère Stavropoleos



Biserica Sfântul Anton - Eglise Saint-Antoine

Profitez du reste de la journée pour flâner dans les rues du centre-ville et arrêtez-vous dans l'un des bars tous plus accueillants les uns que les autres. N’oubliez pas quand même de visiter l’église de Saint-Antoine (Biserica Sfântul Anton). C’est la plus ancienne église de Bucarest. Pendant des siècles, l’église a servi de lieu de couronnement à de nombreux dirigeants roumains. En face, vous pouvez apercevoir le restaurant Hanul Lui Manuc et à gauche de l’église, le Curtea Veche. C’est la cour de l'ancienne résidence princière. Elle a été construite en tant que résidence pendant le règne de Vlad III l'Empaleur (Dracula) au XVe siècle et elle accueille aujourd'hui un musée.


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Eglise Saint-Antoine
L'église Saint-Antoine



Jour 2 - Le quartier du Parlement




Je vous propose de passer cette 2ème journée dans les quartiers qui se trouvent autour du Parlement. L’ordre des visites ci-dessous est à titre indicatif et il dépendra surtout de votre horaire de visite du Parlement. 

Palatul Parlamentului - Le Palais du Parlement de Bucarest 

Impossible de venir à Bucarest sans remarquer le Palais du Parlement tellement il est impressionnant ! Je vous conseille vraiment de prendre le temps de le visiter pour vous rendre mieux compte de sa grandeur, mais également pour en apprendre plus sur la période Ceausescu. La guide qui m’a fait la visite (en anglais) était très agréable et ouverte à nos nombreuses interrogations et j’ai appris énormément de choses. A l’intérieur, tout est gigantesque, et on réalise la folie de Ceausescu. 


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Palais du Parlement
Le Palais du Parlement depuis le Boulevard de l'Union
My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Palais du Parlement
Le Palais du Parlement
Ce Palais est de style néo-classique, inspiré des bâtiments de style communiste des années 1950. Avec sa surface habitable de 350 000 m², il est l'un des plus grands bâtiments d'Europe et le second plus grand bâtiment administratif au monde après le Pentagone. Rien que ça ! Il mesure 270 sur 240 mètres, pour une hauteur de 86 mètres. Il contient 1 100 pièces réparties sur 12 étages + 4 niveaux supplémentaires en sous-sol. Dans son Palais, Ceaușescu souhaitait regrouper les quatre plus grandes institutions du pays : la présidence de la République, la Grande Assemblée nationale, le Conseil des ministres et le Tribunal suprême. Les travaux de construction ont nécessité la destruction de 520 hectares de la ville de Bucarest (1/5 de la superficie totale du centre historique de la ville), ainsi que le déplacement d'une trentaine d'églises. Près de 40 000 personnes ont été expulsées et relogées dans des immeubles parfois insalubres, sans eau, ni gaz, ni électricité, car non terminés. Inutile de vous dire que ce palais est très controversé, et encore aujourd'hui d’ailleurs car il coûte très cher en entretien : certaines parties du bâtiment ne sont toujours pas terminées alors que certaines autres se détériorent déjà… 


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Intérieur du Palais du Parlement
A l'intérieur du Palais du Parlement

Infos pratiques :
la visite dure environ deux heures mais ne concerne que 5 % du bâtiment. Le Parlement est ouvert chaque jour de 9h à 17h (mars à octobre) et de 10h à 16h (novembre à février). Tarif 2017 : plusieurs tours sont proposés. J’ai choisi le plus grand pour 35 lei l’entrée + 35 lei pour pouvoir faire des photos à l'intérieur (soit environ 14€). Concernant l’option photo, c’est un petit peu l’arnaque : si vous souhaitez faire des photos avec un “vrai” appareil photo, alors c'est payant. Mais si vous faites des photos avec votre téléphone, alors c’est gratuit… quand on connait la qualité des certains téléphones… lol (c’était le cas en 2017 en tout cas, ça a peut-être changé depuis). Réservation : je vous conseille de réserver votre visite à l’avance. Pour cela, il n’y a pas d’autres solutions que de téléphoner 24 heures avant votre visite au + 40 733 558 102 ou au +40 733 558 103 (entre 9h et 16h). Vous pouvez tenter de venir directement sur place si vous êtes du genre chanceux. Personnellement, j’avais réservé avant de venir. Important : n’oubliez pas votre passeport ou carte d’identité car vous ne rentrez pas dans le palais sans ! Plus d’informations sur le site officiel en cliquant ici.


Piața Unirii - Place de l’Union avec ses fontaines

Vous pouvez ensuite remonter le Boulevard de l’Union (Bulevardul Unirii) jusqu'à la place de l’Union. Ce boulevard a été voulu par Ceaușescu pour rivaliser avec les Champs Elysées de Paris… Avant 1989, ce Boulevard était nommé “Boulevard de la Victoire”. La Place Unirii offre une belle perspective sur le Palais du Parlement. La fontaine monumentale qui se trouve au centre de la place nous aide à imaginer le gigantisme du lieu et la démesure des constructions de la période communiste dans la ville. Cette place est l’une des plus importantes et des plus grandes de la ville : 4 secteurs de la ville s’y rencontrent, desservis par de nombreux transports en commun.


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Place Unirii
La fontaine sur la place Unirii

My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Boulevard de l'Union Unirii
Le Boulevard Unirii



Catedrala Patriarhală din București

Vous pouvez ensuite poursuivre votre chemin vers la Cathédrale patriarcale de Bucarest (Catedrala Patriarhală din București). Cette basilique orthodoxe construite de 1654 à 1658 se trouve en haut d’une petite colline d’où vous aurez une vue sur le Palais du Parlement.


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Cathédrale Patriarcale de Bucarest
La cathédrale Patriarcale de Bucarest



Mănăstirea Antim - Monastère d’Antim

En redescendant de la colline vers le Parlement, je vous conseille de faire un petit détour pour découvrir le Monastère d'Antim, fondé en 1715. L’église, perdue au milieu des immeubles de béton depuis la période communiste, est un petit bijou de beauté. Dès le porche d’entrée, bien avant de rentrer dans l’église, vous apprécierez le superbe décor : prenez le temps d’observer le plafond. Les couleurs sont chatoyantes, envoûtantes. Ce monastère est connu pour être l’un des plus beaux de Bucarest. 


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Monastère d'Antim
Le Monastère d'Antim
My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Monastère d'Antim
Les jolis détails du Monastère d'Antim


Parcul Carol I - Parc Carol I

Pour terminer cette journée, je vous propose de vous rendre au parc Carol I. Ce parc de 41 hectares aménagé dans les années 1900-1906 est très symbolique à Bucarest. L'allée centrale est élargie en esplanade monumentale, flanquée de piliers portant des symboles communistes et enjambant le lac par un massif pont en béton. Au bout de cette esplanade se trouve un impressionnant édifice qui culmine à 48 mètres de hauteur. Ses 5 arches sont en béton plaquées de granit rose. C’est en fait un mausolée à la gloire des dirigeants du parti communiste roumain (d’où la controverse au sujet de ce monument).  


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Parc Carol I
Le parc Carol I



Jour 3 - Nature & architecture



Pour ce dernier jour à Bucarest, je vous propose de découvrir les grands boulevards et places emblématiques de l’Histoire de la ville, mais surtout de profiter de la Nature dans le plus grand parc de la ville.


Bulevardul Dacia - Boulevard Dacia

Nous commençons cette 3ème journée sur le Boulevard Dacia (ou l’Avenue de la Paix jusqu'en 1992) où vous pourrez “admirer” des ensembles de blocs résidentiels de type soviétique comportant de nombreux étages. Et si vous vous posez la question, non, le Boulevard ne porte pas ce nom en hommage à la marque de voiture Dacia ! Dacia est en fait le nom d’un ancien royaume, celui des Daces, qui s’étendait approximativement de l’actuelle Roumanie, à la Moldavie et régions voisines.

Calea Victoriei - Avenue de la Victoire

Nous arrivons ensuite sur une place circulaire, la place Roumaine. Puis nous poursuivons notre chemin vers l’Avenue de la Victoire. Elle est l’une des artères principales de la capitale, accueillant sur toute sa longueur des habitations, des églises, des auberges, des hôtels, des magasins, des boutiques de luxe, des cafés et des institutions d'État. Les bâtiments qui bordent cette avenue sont de tailles et de styles différents, créant ainsi un ensemble un peu particulier. Cette rue a pris le nom d’Avenue de la Victoire le 8 octobre 1878, lorsque l'armée roumaine a fait son entrée triomphante dans la capitale, à la suite de la victoire de la guerre d'indépendance.


Musée National George Enescu - Palais Cantacuzène

En remontant dans l’Avenue de la Victoire, vous apercevrez le bâtiment dans lequel se situe le Musée National George Enescu. Ce monument de style baroque contraste fortement avec les bâtiments en béton de style soviétique. Avant la Deuxième Guerre Mondiale, ce bâtiment était le siège du Conseil des Ministres. Depuis 1956, il abrite le Musée National George Enescu.


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Musée National George Enescu
Le Musée National George Enescu

Infos pratiques :
ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h, fermé le lundi. Rendez-vous sur le site du musée pour plus d’informations : www.GeorgeEnescu.ro

Parcul Herăstrău - Parc Herastrau

Nous reprenons ensuite le métro pour aller découvrir le plus grand parc de la capitale : le parc Herastrau. Autrefois marais, la zone a été drainée entre 1930 et 1935 puis a été ouverte au public en 1936. Différents noms en fonction de la période historique ont été donnés à ce parc : parc National, parc Carol II ou encore parc Staline. Vous pouvez facilement y passer une bonne demi-journée en profitant des bords du lac et des différents chemins de promenade.


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Parc Herastrau
Le parc Herarstrau



Arcul de Triumf - Arc de Triomphe

Juste à côté du parc se trouve l’Arcul de Triumf, qui est un Arc de Triomphe, comme vous l’aurez probablement deviné. Il y a un Arc de Triomphe à cet endroit depuis 1878. L’actuel date de 1936. Il mesure 27 mètres de haut avec une base de 25 mètres par 11,5 mètres. 


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Arc de Triomphe
L'Arc de Triomphe de Bucarest



INFOS PRATIQUES :


HÉBERGEMENT : concernant l’hébergement, j’avais pris un hôtel proche de la gare pour faciliter mes déplacements en train à travers la Roumanie. L’avantage c’est qu’une station de métro se trouve aussi à la gare ainsi qu’un arrêt pour le bus vers l’aéroport. J’ai séjourné à la Vila 11 pour 74 lei (environ 16€) la nuit. L’hôtel est simple mais l’accueil y est chaleureux et le petit déjeuner est compris dans le prix.


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie
Dans les rues de Bucarest
TRANSPORTS : côté transport, j’ai choisi de prendre le métro pour les longues distances. Concernant les prix, c’est très abordable : 10 trajets = 8 lei (2,20€), et le pass illimité à la journée = 5 lei (1,7€).

BUDGET : voici une idée de budget pour 3 journées + 2 nuits à Bucarest :


My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Budget




Pint it !


Et si vous épingliez cet article pour le garder bien au chaud, et le retrouvez plus facilement ? Je suis moi aussi une grande fan de Pinterest pour préparer mes voyages !

My Travel Background : 3 jours à Bucarest en Roumanie - Palais du Parlement
Le Palais du Parlement de Bucarest