Mon road trip en ANDALOUSIE, ESPAGNE : itinéraire & infos pratiques

My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire & infos pratiques
L'Alcazar de Séville

Qui n’a jamais rêvé en voyant les photos de l’Andalousie ? Cette région du sud de l’Espagne m’a toujours fasciné, avec ses incroyables paysages, ses magnifiques faïences, ses monuments à l’architecture si particulière et son way of life si cool ! Aux prémices de ce road trip, l’EVJF d’une amie à Madrid. Et comment ne pas en profiter de cette occasion pour rester plus longtemps en Espagne et partir à la découverte de l’Andalousie ? Vous auriez fait pareil n’est-ce pas ;) 


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques
Le toit du Palacio Real de Madrid

L’histoire de l’Andalousie a fortement marqué les lieux. Du VIIIe au XVe siècle, cette région est sous la domination des Maures, qui ont laissé une architecture et des bâtiments emblématiques, comme le palais de l’Alcazar à Séville, la mosquée-cathédrale de Cordoue ou encore le palais de l’Alhambra à Grenade. On regroupe ce type d’architecture sous le terme d'art hispano-mauresque. Cette région fait face au Maroc tout au sud, que l’on peut d’ailleurs observer facilement à l’œil nu dans les environs d’Algésiras. 


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Alcazar de Seville
Les jardins de l'Alcazar de Séville

Vous trouverez ci-dessous mon itinéraire d’1 semaine en Andalousie, avec les différentes villes visitées. Si vous êtes étonnés de ne pas voir Grenade dans la liste, l’explication est simple : comme ce voyage s’est organisé un peu au dernier moment, il n’y avait plus de place pour visiter l’Alhambra à Grenade (réservation en avance obligatoire, comptez environ 3 mois avant le début de votre voyage pour avoir la date que vous souhaitez). Et du coup, je n’avais pas envie d’aller jusque Grenade sans pouvoir visiter l’Alhambra. Ça sera pour un autre voyage ;) 




Madrid et Andalousie : itinéraire de 10 jours en Espagne

My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Carte map
L'itinéraire de ces 10 jours 


JOUR 1 : Bienvenido a España (= Bienvenue en Espagne !)
La journée commence par 12km en vélo dans les rues de Madrid pour découvrir les différents quartiers et monuments : le Palacio Real, le parc El Retiro, le musée du Prado... Nous prenons ensuite le téléphérique pour aller déjeuner dans le parc Casa De Campo : celui-ci offre une vue imprenable sur Madrid. Nous poursuivons notre journée de découverte de la capitale espagnole par la Plaza de Colon et le marché San Anton. La soirée est forcément accompagnée de tapas et de mojito ! 
Nuit à Madrid, Airbnb

JOUR 2 : Direction l’Andalousie !
Je quitte Madrid (et la future mariée) en train pour ma prochaine destination... CORDOUE en ANDALOUSIE ! A peine arrivée que je suis déjà sous le charme des jolies rues de Cordoue. Comme l’Alcazar était fermé, je me suis promenée dans les rues de Cordoue, au gré de mes envies, d’une rue photogénique à une autre !
Nuit à Cordoue, Hotel Riviera

JOUR 3 : Découverte de la Mosquée-Cathédrale
Pour cette 3ème journée, j’avais prévu la visite de la Mosquée-Cathédrale de Cordoue. J’ai passé presque 3 heures à admirer l’intérieur, les décorations, les arches en brique rouge et pierre blanche, le dôme de la Cathédrale si finement sculpté, le mihrab si magnifique... c’est un lieu hyper impressionnant, immense et grandiose. Je monte ensuite tout en haut du minaret pour découvrir une vue à 360° sur Cordoue. Depuis le haut, on se rend mieux compte de la forme de la Mosquée-Cathédrale. Je passe le reste de la journée à flâner dans les rues et ruelles, vraiment, je suis sous le charme de cette ville !
Nuit à Cordoue, Hotel Riviera


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Mosquee-cathédrale de Cordoue
Dans la Mosquée-Cathédrale de Cordoue

JOUR 4 : Holà Sevilla !
Je prends le train tôt ce matin pour la nouvelle tape de ce road trip... SÉVILLE ! J’avais hâte de découvrir la ville tant les photos que j’avais vues me faisaient rêver ! Je n’ai pas été déçue, Séville est une ville magnifique. Au programme du jour : découverte de l’Alcazar Real et de ses somptueux jardins (après 2 heures d’attente pour y entrer), la Plaza de España et ses incroyables faïences, les rives du Rio Guadalquivir, la Torre del Oro...
Bucket List item nº94 "Admirer les mosaïques de la Plaza de Espana à Séville" : checked !
Nuit à Séville, Hostal Sevilla Santa Justa (que je vous recommande à 100% !)

JOUR 5 : Cathédrale, tapas et palais
Ce matin, visite de la Cathédrale de Séville et de la Giralda, puis découverte du quartier de la Macarena (je n’ai croisé personne danser pourtant ^^). En fin d’après-midi, je suis montée en haut du Metropol Parasol pour admirer la vue sur Séville (dommage que le ciel était tout gris, j’imagine cette vue sous un beau ciel bleu…). Je termine la journée par la visite du Palacio de las Dueñas, un palais réellement sublime où je me verrais bien vivre ^^
Nuit à Séville, Hostal Sevilla Santa Justa

JOUR 6 : Ma 1ère location de voiture en solo !
Je récupère ce matin ma voiture de location, une petite Twingo blanche (et je suis ravie d’avoir une petite voiture ^^). Ensemble, nous partons à la découverte du Sud de l’Andalousie ! Les premiers arrêts sont Bornos, puis Jerez de la Frontera. Je reprends ensuite la route direction Cádiz et sa vieille ville. Je suis tombée sous le charme de la magnifique vue sur la Cathédrale et la Mer Méditerranée depuis la Torre Tavira ! Je reprends la route ensuite vers Conil de la Frontera puis Algeciras. Sur la route, j’aperçois les montagnes du Maroc (je ne les pensais pas si près !) et le rocher de Gibraltar.
Nuit à Algeciras, Aura Algeciras

JOUR 7 : Sur la route des pueblos blancos
2ème journée sur la route, à la découverte des villages blancs, les pueblos blancos. Mais avant cela, le premier stop est Gibraltar ! Les pueblos blancos au programme du jour sont : Casares, Gaucin, Juzcar (le village tout bleu des schtroumpfs), Ronda et son incroyable pont, puis enfin Olvera où je passe la nuit.
Gibraltar devient mon 38e pays visité !
Nuit à Olvera, Tugasa Hotel Sierra y Cal


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Olvera
Coucher de soleil à Olvera

JOUR 8 : A travers les montagnes espagnoles
Je poursuis ma découverte des pueblos blancos par visiter Olvera et sa magnifique cathédrale. Ensuite, je découvre Setenil et ses rues taillées dans la roche. Le voyage continue vers l’Est, dans le parc National El Torcal de Antequera. Sublime ! Retour en fin de journée à Séville où je rends ma voiture de location. Il me reste un peu de temps pour profiter de ma dernière vraie soirée espagnole !
Nuit à Séville, Pension Azahar (que je ne vous recommande pas si vous souhaitez un hôtel calme)

JOUR 9 : De retour à Madrid
Je prends le train tôt ce matin pour rejoindre MADRID. Et quel voyage : sièges en cuir et petit déj’ offert (pourquoi nous n’avons pas cela en France ?) J’arrive à Madrid en début d’après-midi et je file vers la Plaza Mayor. Je n’avais pas eu le temps de bien explorer cette place et ses environs au début de mon voyage ! Je profite aussi que le musée de la Reine Sofia soit gratuit le dimanche après-midi pour aller voir le tableau Guernica de Picasso (je le pensais beaucoup plus petit !). Je termine ma journée au parc El Retiro, mais pas de promenade en barque pour moi ^^
Nuit à Madrid, Ibis Madrid Aeropuerto Barajas (parfait pour prendre un avion tôt le matin)


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Madrid
La Plaza Mayor à Madrid

JOUR 10 : Fin du voyage, retour à Paris…
Ce dernier jour, c’est en fait le retour à Paris ! Et surprise pendant le vol : je peux observer une nouvelle fois la « gloire du pilote », cet arc-en-ciel rond autour de l’avion. C’est toujours un plaisir de pouvoir observer cela en vol !


Quelques infos pratiques pour ce road trip 


Logement : côté logement, on trouve de tout en Espagne : du Airbnb, des hôtels, des pensions, des auberges de jeunesse… A vous de voir en fonction de votre budget et de vos envies ce qui vous correspond le mieux. Pour ma part, comme j’ai fait la plus grande partie de ce voyage en train, j’ai choisi des hébergements proches des gares pour ne pas avoir à transporter mon sac à dos trop longtemps. 

BON À SAVOIR : pour ceux, comme moi, qui aime bien réserver des hôtels avec petit déj’ compris : vous n’en trouverez pas en Espagne (sauf si vous séjournez dans des chaînes type hôtel Ibis) ! Ce n’est pas dans leur habitude. 

Transport : l’Andalousie est une région montagneuse et donc elle n’est pas très bien desservie par les trains, voilà pourquoi j’ai préféré louer une voiture pour pouvoir aller dans les montagnes. Sinon, dans le reste de l’Espagne, les trains sont très accessibles, ponctuels et confortables. J’avais réservé tous mes billets en amont via le site https://www.thetrainline.com. Il suffit d’imprimer les billets et c’est bon. Pour les trains au départ et en direction de Madrid, il y a des contrôles comme à l’aéroport et les objets traditionnels sont interdits (ne soyez pas surpris). Et sinon, en 1ère classe, sur un trajet tôt le matin (je n’ai pas testé la 1ère classe à un autre moment, c’était un pur hasard de la tester entre Séville et Madrid ^^) le petit déj’ est offert gratuitement :D Troooop bien !! C’est bon, je vous ai bien vendu les trains espagnols? Promis, je n’ai pas de commission ^^ 


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Cadix
Vue sur les toits de Cadix

Conduire en Espagne : la conduite en Espagne n’est pas tellement compliquée, les panneaux sont en général les mêmes qu’en France. Attention à plusieurs petites choses quand même :
    -  il n’est pas rare que les touristes se fassent « arnaquer » sur la route : traversée des villes payantes pour les “non locaux”, parkings réservés aux locaux (sans panneaux d’indication), excès de vitesse non avéré… 
    -  j’avais lu beaucoup sur ce sujet avant de partir, et j’ai donc fait super attention avec les limitations de vitesse (sur les autoroutes, la vitesse change constamment). J’ai donc mis mon régulateur tout le long du trajet, en changeant de vitesse à chaque panneau (et mon dieu qu’il y en a beaucoup des panneaux de vitesse !). Bref, j’étais hyper confiante et persuadée de ne pas recevoir de PV. Et pourtant, quelques semaines plus tard, un prélèvement de 40€ apparaît sur mon compte ainsi qu’une photocopie d’un PV… pour excès de vitesse… Pour le prélèvement de 40€, il s’agit de la société de location qui prélève cette somme pour… donner votre adresse à la police espagnole… logique ! J’ai réussi à me faire rembourser ce prélèvement. Par contre, le PV, je n’y ai pas échappé. Je suis sûre à 99% de ne pas avoir fait d’excès de vitesse… mais comme il n’y a aucun moyen de contester le PV, j’ai dû le payer. Vous pouvez le payer en ligne, et si vous le payer toute de suite, vous avez 50% de réduction. Le PV m’a donc coûté 50€. Ravie je suis. Et je reste persuadée que c’est une arnaque. Alors faite bien attention si vous conduisez en Espagne. 

Décalage horaire : pas de décalage horaire pour aller en Espagne depuis la France.

Quelle langue ? l’espagnol, un peu d’anglais (certains Espagnols ne font absolument pas d’effort) mais on arrive toujours à se faire comprendre ! 

Les prises de courant : ce sont les mêmes qu’en France, alors pas de problème de ce côté-là (n’oubliez pas une multiprise, ça sert toujours !)

Quand partir ? visiter l’Andalousie et Madrid début mai, c’était parfait ! Il ne faisait ni trop chaud ni trop froid, et le temps était agréable. Le réel problème, c’est le nombre de touristes. J’ai dû attendre 3 heures avant de pouvoir visiter l'Alcazar de Séville par exemple (j’ai vu après que l’on peut réserver les billets en ligne en avance). Mais je crois que peu importe le moment de l’année, il y a toujours beaucoup de touristes en Andalousie, c'est si beau...


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Cordoue
L'Alcazar de Cordoue

Carte d’identité, passeport ou visa ? la carte d’identité suffit pour l’Espagne, le pays fait partie de la zone euro !

La monnaie : comme en France, c’est l’euro en Espagne ! Parfait pour compléter votre collection d’euros (ou pas) et surtout pour ne pas avoir de frais et de problème de conversion. Quel plaisir quand même d’avoir l’euro quand on voyage, c’est tellement pratique !

La Poste en Espagne : autre “arnaque” espagnole avec La Poste. Il existe en Espagne une poste privée et une poste publique (en Andalousie en tout cas). Si vous achetez vos timbres dans la petite boutique où vous avez acheté vos cartes postales, il y a de forte chance que l’on vous vende des timbres de la poste privée. Ces timbres sont beaucoup plus chers et il faut absolument les déposer dans une boîte aux lettres de la poste privée (souvent elle se trouve sur le mur de la boutique de souvenirs). Si vous les déposez dans la poste public “Correos”, vos cartes postales n’arriveront jamais. J’ai acheté les timbres de la poste privée, et heureusement, j’ai posté mes cartes au bon endroit (bon, elles ont quand même mis 2 mois avant d’arriver…) Pour éviter les problèmes, achetez vos timbres dans les boutiques de la poste “Correos” ;) 


Une idée de budget ? le budget dépend évidemment du type de voyage, du type de logement, du moyen de transport, du temps que vous passez dans le pays… Voici en moyenne de mes différentes dépenses par domaines et par jour :


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Budget





BILAN DU TEMPS PASSÉ DANS CHAQUE LIEUX :


Voici un petit bilan en fonction du temps passé dans chaque ville : est-ce assez? Pas assez? Voici ce que je ferais si c’était à refaire : 

    -  2 jours à Madrid : on pourrait rester 1 semaine complète à Madrid tellement il y a de choses à découvrir. En 2 jours, j’ai eu le temps de voir l’essentiel en mode rapide : le Palacio Real, le parc El Retiro, le parc Casa De Campo, la Plaza de Colon, le marché San Anton, la Plaza Mayor, le musée de la Reine Sofia… 
    -  2 jours à Cordoue : 2 jours à Cordoue, c’est parfait. Cela vous laisse le temps de profiter tranquillement de la ville et ses jolies rues et de visiter les différents monuments. Pour la mosquée-cathédrale, pensez à venir en début de matinée (vers 9h30) pour acheter vos billets d’entrée. 


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Cordoue
Dans les rues de Cordoue

    -  2 jours à Séville : 2 jours pour visiter Séville, c’est bien, mais j’ai énormément marché. J’ai eu le temps de visiter, mais je n’ai pas traversé le Guadalquivir pour aller découvrir les quartiers de l’autre côté du fleuve. Du coup, je vous conseillerai plutôt 3 jours sur place pour visiter tranquillement. 
    -  1/2 journée à Cadiz : cela suffit pour découvrir la ville, qui n’est pas très grande en fait. Vous avez le temps de visiter les différents monuments et de découvrir les petites rues traditionnelles du centre-ville. Ajoutez 1/2 journée si vous voulez profiter de la plage ;) 
    -  3 jours dans les pueblos blancos : il y a pas mal de route à faire pour visiter les différents petits villages blancs dans les montagnes espagnoles. Les paysages sont à couper le souffle, et je vous préviens : vous aurez envie de vous arrêter à chaque virage ^^ 3 jours, c’était suffisant pour faire une petite boucle en partant de Séville. 


My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire et infos pratiques - Seville
La Giralda, le cocher de la Cathédrale de Séville


Pint it !

Et si vous épingliez cet article pour le garder bien au chaud, et le retrouvez plus facilement ? Je suis moi aussi une grande fan de Pinterest pour préparer mes voyages !

My Travel Background : mon road trip de 10 jours en Andalousie, Espagne : itinéraire & infos pratiques
La Plaza de Espana de Séville


Mon road trip de 14 JOURS au JAPON : itinéraire & infos pratiques

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Kyoto
Les toriis du temple Fushimi Inari Taisha à Kyoto
Ah le Japon ! Un pays qui fait rêver tellement de voyageurs ! Comme nombreux d’entre vous, je me suis toujours dit que j’y irais un jour visiter le Japon, mais ce n’était pas pour autant dans le top de ma liste de voyage. Et puis un jour, en discutant au restaurant avec un couple d’inconnus, le Japon est apparu comme une évidence : je cherchais un pays safe pour voyager en solo et j’avais envie de retourner en Asie. Voilà comment, 2 mois tout juste après ce fameux restaurant, j’ai pris la direction de Tokyo (avec une escale de 2 jours à Dubaï à l’aller, dont je vous parle dans cet article) !

Mon itinéraire : je suis arrivée à Tokyo et je suis repartie d’Osaka. Je suis restée sur place en tout 14 jours pleins. J’ai fait tous mes trajets en train, grâce au JR Pass (je vous en parle plus en détail ci-dessous dans la partie « infos pratiques »). J’ai pu visiter : Tokyo, Kyoto, Nara, Hiroshima, Miyajima, Himeji, Kobe Osaka. Vous trouverez dans cet article le détail de mes 14 jours sur place ainsi que des informations pratiques pour préparer votre voyage + une idée de budget.

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Himeji
Le magnifique château d'Himeji


AU CŒUR DU JAPON : ITINÉRAIRE DE 14 JOURS DANS LE SUD DU PAYS


My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques

L’itinéraire planifié au départ :
    -  Jour 1, 2 et 3 : Tokyo (nuit à Tokyo)
    -  Jour 4, 5 et 7 : Kyoto (nuit à Kyoto)
    -  Jour 6 : Nara (nuit à Kyoto)
    -  Jour 8 : Hiroshima (nuit à Hiroshima)
    -  Jour 9 : Miyajima (nuit à Miyajima)
    -  Jour 10 : Himeji (nuit à Himeji)
    -  Jour 11, 13 et 14 : Osaka (nuit à Osaka)
    -  Jour 12 : Kobe (nuit à Osaka)

L’itinéraire après changement suite aux intempéries : 
Suite aux fortes pluies et aux inondations de juillet 2018 au Japon, (c’est ça de partir pendant la saison des pluies…), j’ai dû faire quelques modifications dans mon itinéraire. J’ai annulé quelques hôtels et inverser l’ordre des jours MAIS j’ai pu quand même tout faire :) 

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Tokyo
Le quartier d'Ueno à Tokyo
JOUR 1 : 日本へ ようこそ (= Bienvenue au Japon !)
Hello Tokyo, je suis ravie de te découvrir ! Je commence par un quartier dans le Nord de la ville où se trouvent le cimetière de Yanaka et quelques temples, dont le Jyomyoin avec toutes ses statues. Je découvre ensuite le parc d’Ueno avec ses temples et son lac rempli de nénuphars. Changement de décor ensuite dans le quartier d’Ueno avec la rue Ameya Yokocho (une rue de magasins construite sous la ligne de train) puis le quartier d’Akihabara où je découvre avec plaisir le côté manga/geek du Japon. Ensuite, direction le quartier de Shibuya avec son célèbre passage piéton et ses enseignes lumineuses. De quoi en prendre plein la vue !
Nuit à Tokyo, APA Hotel Ginza-Takaracho
Le Japon devient mon 40e pays visité !

JOUR 2 : 2ème jour de découverte de Tokyo
Chaque jour son temple, et ce matin, c’est le Meiji-Jingu. C’est dimanche, et j’ai pu apercevoir 2 mariages traditionnels dans le temple. Je quitte ce monde plein de sérénité et de calme pour la frénésie de la rue Harajuku : c’est le quartier du cosplay, des magasins à la mode, du Kawaii... bref, j’adore ! Je fais une pause dessert au Kawaii Monster Cafe pour admirer son décor et je profite des nombreux magasins. Je pars ensuite à la découverte de la Tokyo Tower puis du quartier de Shinjuku : vue sur Tokyo depuis le Tokyo Metropolitan Governement Building, temple Hanazono Junja Shrine (de nuit) et grands magasins.
Bucket List item nº95 "Découvrir le Kawaii Monster Cafe au Japon" : checked !
Nuit à Tokyo, APA Hotel Ginza-Takaracho

JOUR 3 : Tokyo, entre tradition et innovation
La journée commence par l’incroyable temple Senso-ji. On y croise de nombreuses jeunes femmes habillées en kimono traditionnel, ce qui ajoute au charme du lieu.  Je suis restée un certain temps dans le temple, je n’arrivais pas à décrocher mon regard de ce temple. Un vrai coup de cœur. Je découvre ensuite la Tokyo SkyTree, l’une des plus hautes tours du monde avec ses 643m. Je passe l’après-midi sur l’île d’Odaiba pour visiter le musée de l’Innovation (le Mirajian), et découvrir les immeubles du quartier comme le siège de la Fuji TV ou encore l’immense statue de Gundam. 
Bucket List item nº97 "Voir Tokyo" : checked !
Nuit à Tokyo, APA Hotel Ginza-Takaracho

JOUR 4 : de Tokyo à Kyoto (avec un coucou au Mont Fuji)
Je prends le train Shinkansen (le TGV local) pour rejoindre la prochaine étape du road trip : Kyoto ! Et coucou le Mont Fuji en passant. La journée commence par la visite de 2 temples : celui de Fushimi Inari (surtout connu pour ses 1 000 toriis alignés) et celui de Tofuku-ji (un temple zen avec un jardin magnifique). Je prends ensuite la direction du quartier de Gion pour le reste de la journée pour découvrir le célèbre temple de Kiyomizu-dera et les jolies rues du quartier. 
Nuit à Kyoto, Piece Hostel Kyoto (petit déj offert, très bon accueil et situé juste à côté de la gare : je vous le recommande à 100%)

JOUR 5 : Kyoto la traditionnelle
Ce 2ème jour à Kyoto commence par la visite du Palais Impérial de Kyoto. C’est ici que l’empereur habitait autrefois. Ensuite, direction le temple zen de Ginkaku-ji avec son magnifique jardin puis celui de Nanzen-ji et enfin celui de Heian-jingu qui est vraiment très beau ! Je termine la journée par quelques magasins dans le Nishiki Market mais surtout par la découverte de la charmante petite rue Pontocho Alley où je croise quelques Geishas et Maikos.
Nuit à Kyoto, Piece Hostel Kyoto 

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Kyoto
Le quartier de Gion à Kyoto
JOUR 6 : Nara, ses temples et ses daims
C’est parti pour une journée à Nara ! Cette ville à 1 heure de train de Kyoto est surtout connue pour ses daims en liberté dans le parc. Ils sont si mignons (mais pas contre, si tu n’as pas à manger tu ne les intéresses pas ahah) A Nara se trouve aussi le temple Todaiji avec son immense bouddha de 25 mètres de haut : impressionnant ! Je termine la journée par la visite du Kasuga Shrine et ses lanternes. 
Nuit à Kyoto, Piece Hostel Kyoto 

JOUR 7 : Visite de Kyoto sous un typhon
Dernier jour à Kyoto et la pluie est plus qu’au rendez-vous ! Il tombe des litres et des litres d’eau et beaucoup de temples et de transports sont fermés. Je peux quand même visiter le Pavillon d’Or, qui est évidemment magnifique malgré la pluie, ainsi que le jardin zen du Ryoanji Temple. Après un repas au top (des okonomiyaki, sorte de pancakes salés japonais), je prends la direction de la forêt de bambous et du temple Tenryu-ji. Juste à côté, le célèbre pont ancien Togetsukyo est sous haute surveillance à cause des fortes pluies et des inondations. Malheureusement, je ne peux pas le traverser pour aller visiter la montagne des singes. Je termine donc ma journée par la visite du château de Nijo avec son superbe intérieur.
Nuit à Kyoto, Piece Hostel Kyoto 

Ps : ce 7ème jour, c’était le 6 juillet. Ce jour-là, de fortes inondations, plus d’1 mètre d’eau en 72 heures, ont dévasté le Japon et ont fait beaucoup de victimes.

JOUR 8 : Changement de programme : direction Osaka
7 juillet.  Je dois légèrement changer mon programme à cause des inondations. Je devais aller au départ jusque Hiroshima puis Miyajima mais impossible d’y aller puisque les trains sont arrêtés. Je prends donc la direction d’Osaka où je vais passer les prochains jours. Comme il pleut toujours, j’en profite pour aller visiter l’aquarium d’Osaka et faire la rencontre des 2 requins-baleines.
Nuit à Osaka, Daiwa Royal Hotel D-City Osaka Shin Umeda (à 1 station de la gare d’Osaka)

JOUR 9 : Bye bye la pluie et retour du soleil
La journée commence en hauteur avec le point de vue depuis l’Umeda Sky Building : pour y arriver, il faut prendre un Escalator totalement dans le vide. Ensuite, je pars à la découverte du temple Shitennoji puis du parc Tennoji. Quelques pas plus loin et j’arrive dans le quartier de Shinsekai dont la star est la tour Tsutenkaku. Impossible de résister à l’envie de monter en haut de la tour pour admirer la vue mais surtout pour rencontrer le Billiken, le dieu de la chance d’Osaka ! La journée se termine dans le quartier de Dotonbori : enseignes lumineuses, grands magasins, canal et crazyness sont les maîtres mots de ce quartier. L’ambiance y est folle !
Nuit à Osaka, Daiwa Royal Hotel D-City Osaka Shin Umeda 

JOUR 10 : Une journée aux Studios Universal d’Osaka
Hello Universal Studios Japon ! Je suis comme une enfant devant les décors d’Harry Potter. Je m’y sens comme transportée dans ce monde imaginaire ! L’attraction dans le château vaut largement le coup, elle est géniale ! Les décors, dans tout le parc, sont dingues. J’ai particulièrement adoré le show du Waterworld ainsi que l’attraction de Spiderman.
Bucket List item nº98 "Découvrir le monde d'Harry Potter dans un parc Universal Studio" : checked !
Nuit à Osaka, Daiwa Royal Hotel D-City Osaka Shin Umeda 

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Universal Studio Osaka
Le château d'Harry Potter dans les Studios Universal à Osaka
JOUR 11 : A la découverte d’Himeji et son château 
Direction Himeji, à moins d’1 heure de train d’Osaka pour la journée. Cette ville est surtout connue pour son magnifique château tout blanc  Il faut dire qu’avec ses 7 étages, il est plutôt impressionnant ! Je poursuis ma journée par la visite du jardin Koko-en et j’en profite pour déguster un thé matcha dans les règles de l’art japonais.
Nuit à Osaka, Hostel Jin (petit déj offert et bien situé)

JOUR 12 : Direction Miyajima et Hiroshima
Ce matin, j’ai pris le Shinkansen très tôt pour rejoindre l’île de Miyajima. Cette île, située en face d’Hiroshima, est connue pour être l’un des 3 endroits les plus beaux du Japon. En arrivant, on est accueilli par un immense torii de 16m de hauteur. Après avoir dégusté la spécialité locale (des huîtres chaudes), je pars à la découverte du temple Daishoin qui est juste sublime ! J’y découvre un mandala fait en sable par des moines tibétains : c’est si beau. Après avoir fait la connaissance de quelques daims sur l’île de Miyajima, je reprends le bateau et poursuis ma journée à Hiroshima. Quelle émotion devant le dôme dévasté par la bombe atomique du 6 août 1945... et plus encore en découvrant certains récits et objets au Musée du Mémorial pour la Paix d’Hiroshima. #PlusJamaisCa
Bucket List item nº69 "Admirer la beauté des temples du Japon" : checked !
Nuit à Osaka, Hostel Jin

JOUR 13 : Moshimoshi Kobe !
Nouvelle journée au Japon = nouvelle ville ! C’est Kobe que je découvre aujourd’hui ! La ville tient surtout sa réputation du « bœuf de Kobe », que j’ai forcément voulu déguster ! Et j’ai pris l’option « je fais cuire moi-même ma viande sur une grille au milieu de la table » : c’était plutôt sympa et bon ! J’ai aussi découvert le quartier de Kitano où les maisons sont plus dans le style européen que japonais traditionnel : comme l’impression d’être déjà un peu rentrée ! Impossible de venir à Kobe sans visiter son port d’envergure internationale. On peut y voir le musée maritime mais surtout monter tout en haut de la tour du port de Kobe pour admirer la vue sur la ville et ses nombreux ponts. Kobe a été victime d’un important tremblement de terre en 1995 qui a détruit une partie du port et qui reste encore bien présent dans l’esprit des habitants.
Nuit à Osaka, Hostel Jin

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Kobe
Vue sur Kobe depuis la Kobe Port Tower
JOUR 14 : Dernier jour à Osaka avant le retour
Dernier jour déjà au Japon ! Mais comme mon avion décolle tard ce soir, j’ai la journée complète pour encore en profiter. Je commence par le temple des amoureux puis je pars en direction du château d’Osaka, qui est en fait un musée. J’avoue que je m’attendais à autre chose, surtout après avoir vu celui de Himeji. Si la visite intérieure ne vaut pas forcément la peine (sauf peut-être pour la vue), le château, lui, est vraiment très beau ! Je termine la journée dans le quartier de Dotonbori que j’avais particulièrement aimé la première fois. Dernier regard sur les enseignes lumineuses : il est l’heure de prendre la direction de l’aéroport d’Osaka (qui se trouve sur une île artificielle).
Bucket List item nº106 "Déguster la cuisine japonaise au Japon" : checked !
Nuit dans l’avion et escale à Dubaï.


Retrouvez tous les articles sur ce road trip :
   - Tous les articles liés au Japon
   - et d'autres à venir ! 


QUELQUES INFOS PRATIQUES POUR CE ROAD TRIP 


Se loger au Japon : vous le verrez dans la partie budget, le logement est le plus gros point de dépense de mon voyage (hors billets d’avion). Mais en fonction de l’hébergement que vous choisissez, le prix peut varier du simple au double. Je pense que je me situe dans la moyenne base. J’ai choisi de séjourner en hôtel ou en auberge de jeunesse, mais en chambre seule (pas de dortoir donc). Je n’ai pas testé les hôtels capsule car on me les a déconseillés. Par contre, pour réduire un peu le budget, cela peut être un bon plan. Le logement traditionnel au Japon est un Ryokan. Je devais en faire un sur l’île de Miyajima, mais à la suite des inondations, ne pouvant pas me rendre sur l’île, j’ai dû annuler la réservation. C’est mon seul regret de ce séjour ! 

Les transports : si vous voyagez à travers le Japon, je vous conseille de prendre le JR Pass. C’est un pass de train, pour les visiteurs uniquement, qui permet de prendre les trains de la compagnie JR à travers tout le pays. Ce pass coûte une certaine somme (218€ pour 7 jours, 348€ pour 14 jours et 446€ pour 21 jours), mais il devient vite rentable (rien que pour l’aller-retour Tokyo/Kyoto par exemple). De plus, ce pass permet aussi de prendre certains métros (trains) dans les grandes villes comme Tokyo, Kyoto ou Osaka. Son utilisation est simple : 
    1.  vous l’achetez en France avant votre départ au Japon (soit sur internet soit en boutique) : vous choisissez la durée de votre pass et vous payez en France
    2. vous recevez un bon à échanger à votre arrivée au Japon (à ne pas oublier dans sa valise !)
    3.  une fois arrivée au Japon, vous vous rendez dans l’une des boutiques JR pour échanger votre pass : c’est à ce moment-là que vous choisissez la date de début de votre pass.
    4.  une fois le pass édité, vous devez le présenter au guichet JR (situé à droite ou à gauche des portiques d’entrée dans le métro). La première fois, le contrôleur apposera un tampon sur votre pass, et les prochaines fois, il vous suffira de le présenter. Easy !

Pour plus d’informations sur le JR Pass cliquez ici. 

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Shinkansen
Un shinkansen, l'un des trains rapides du Japon
Le décalage horaire : il y a 7 heures de décalage entre le Japon et la France pendant l’heure d’été et 8 heures pendant l’heure d’hiver. C’est-à-dire que s’il est 00h en France, il est 7h du matin au Japon (en été) ou 8h (en hiver). 

Quelle langue ? le japonais, et très peu d’anglais mais on arrive toujours à se faire comprendre ! Dans la plupart des lieux touristiques et dans les gares, tout est traduit en anglais. Et au pire, il y a toujours la langue des signes ;)

Les prises de courant : alors attention, les prises au Japon ne sont pas les mêmes qu’en France. Ce sont les mêmes qu’aux Etats-Unis ou au Canada, mais sans la prise terre (je me suis faite avoir à cause de ce “petit” détail…). Vérifiez bien aussi si vos transformateurs peuvent être utilisés au Japon pour éviter d'abîmer vos appareils électriques au moment de la charge : tension de 100 à 130V au Japon (comme en Amérique du Nord), alors qu’en France on utilise une tension qui oscille entre 220 et 240V. 

Quand partir ? les 2 saisons touristiques majeures au Japon sont le printemps (pendant la période des cerisiers en fleurs) et l’automne. C’est aussi pendant ces 2 périodes que les températures sont les plus confortables. En hiver, il peut faire froid dans certaines parties du Japon, et en été (de juin à août), c’est la saison des pluies. 

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Himeji
Le jardin Kôko-en à Himeji
Voyager au Japon pendant la saison des pluies : je suis partie pendant la saison des pluies. Sur 14 jours, je n’ai eu “que” 3 jours de pluie mais quelle pluie ! J’ai eu “la chance” de faire la connaissance de mon premier typhon et des trombes d’eau sont tombées en quelques jours sur le Japon (donnant des inondations spectaculaires) Il fait aussi très chaud et humide pendant cette période (30° en moyenne), mais les prix des vols et des hébergements sont moins chers alors… à vous de choisir ! 

Les séismes / typhons / tsunamis : de par sa position géographique aux confins de 4 plaques tectoniques, le Japon est un pays qui bouge tout le temps. Sur mes 14 jours de voyage, 48 tremblements de terre ont été enregistrés (je vous rassure, je n’en ai ressenti aucun !). La plupart ne sont pas violents (moins de 5 sur l’échelle de Richter) et les infrastructures japonaises sont conçues en connaissance de ses risques. Le risque 0 n’existe pas, et il suffit d’être au mauvais endroit au mauvais moment, mais comme partout. 
Il existe un site web (en anglais), très pratique si vous allez/si vous êtes au Japon, qui vous permet de savoir exactement ce qui se passe (alerte aux fortes pluies, aux tsunamis, aux cyclones, aux tremblements des terres…) : https://www.jma.go.jp/jma/indexe.html N’hésitez pas à le consulter pour savoir ce qui se passe dans le pays ! 

Carte d’identité, passeport ou visa ? si vous êtes un citoyen français, et que vous venez uniquement pour des vacances, vous avez besoin uniquement de votre passeport. Il vous suffit de présenter celui-ci à l’arrivée dans le pays lors du passage de la douane à l'aéroport et un tampon y sera apposé. Ce tampon est valable 90 jours à partir de la date d’entrée sur le territoire. Lors de votre sortie du territoire, un 2ème tampon sera apposé avec la date de sortie. 

La monnaie : le Japon utilise les Yens. 1 euro = 130 yens environ. Je vous conseille de ne pas changer d’argent en France (les agences facturent énormément de frais, 42€ pour les agences parisiennes en moyenne par exemple), mais de plutôt tirer des sous avec votre carte directement au Japon. Dans les kombini, ces petites épiceries ouvertes 24/7/365 (Seven Eleven, Lawson, FamilyMart…), vous pouvez tirer de l’argent quand vous le souhaitez et avec très peu de frais (environ 0,50€ par retrait pour ma part). Par contre, vous ne pouvez pas tirer plus de 50 000 yens d’un coup (= environ 392 €). 

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Osaka
Une des rues d'Osaka
La sécurité : aucun problème niveau sécurité*. Vraiment, voyager un Japon est un véritable plaisir ! Pas de problème pour les voyages en solo, même en étant une femme. Et si besoin, il y a même des compartiments réservés aux femmes dans le métro. 
* en journée en tout cas, je n’ai pas testé les soirées tardives au Japon.

La nourriture : la nourriture japonaise est assez variée (viande, poisson, riz, œuf…) mais comprend très peu de légume. Vous connaissez sans doute les sushis, les makis (qui ont un goût totalement différent au Japon d’ailleurs). Au Japon, le thé matcha est roi, on en trouve dans de nombreux plats et le mieux est de tester pour savoir si l’on aime ou pas. On trouve très peu de dessert au Japon, mais vous trouverez dans même quelques-uns dans les konbinis, à base de farine de riz gluant notamment. N’hésitez pas à tester aussi la nourriture dans la rue, c’est tellement bon ! 

Dans ma valise : si vous partez, comme moi, pendant la saison des pluies, n’oubliez pas de prendre de l’anti-moustique et des chaussures waterproof ! Concernant les vêtements pour la pluie, vous pouvez prendre un k-way, mais il fait tellement chaud que le parapluie est la meilleure option (en plus, les parapluies japonais transparents sont vraiment top !). 

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Tokyo
Le temple Senso-ji à Tokyo

UNE IDÉE DE BUDGET ? 


Comme toujours, le budget que je vous présente est à titre indicatif puisque cela dépendant du type d'hébergement, du moyen de transport, de la nourriture… Comme souvent en voyage je ne me prive pas de visiter les différents lieux et je fais très peu de musée. Je mangeais en général au restaurant le midi (environ 10€ par repas pour un restaurant simple) et j’achetais le repas du soir dans un konbini (on y mange très bien pour environ 4€ par repas avec dessert). C’est clairement l’hébergement qui prend la plus grosse part du budget (et les billets d’avion, of course). 




FUN FACTS : 


    -  1. Au Japon, on se déchausse souvent pour entrer dans les temples, dans les châteaux, dans les hôtels…
    -  2. Les voitures sont toutes petites et carrées, on dirait des jouets Playmobil !
    -  3. Le wasabi n’est pas en option dans les sushis : il se trouve entre le riz et le saumon.
    -  4. Il existe des magasins où tout est à 100 yens (0,80€) comme Daiso par exemple : le paradis pour acheter des souvenirs !
    -  5. Il y a des distributeurs de boissons à tous les coins de rue.
    -  6. On trouve un petit jet dans les toilettes japonaises pour se laver avec son passage divin. On peut même mettre du son et faire chauffer la cuvette.
    -  7. Les Japonais adorent porter des t-shirts avec des inscriptions en français mais c’est souvent de la mauvaise traduction (et c’est parfois assez drôle ^^).
    -  8. Les Japonais reçoivent tous une notification en même temps sur leur téléphone en cas de séisme. C’est une fonction de base intégrée directement dans le téléphone. Si les téléphones se mettent à émettre le même son tous en même temps autour de vous, vous savez maintenant pourquoi (et ça fait bizarre !). Certains Français les reçoivent aussi les messages sur leur téléphone (mais sans la traduction). Je n’ai rien reçu moi !
    -  9. Au Japon, on conduit à gauche. Dans les escalators/escaliers, il faut donc se mettre à gauche… sauf à Osaka, où les gens restent à droite. Allez savoir pourquoi !
    -  10. Les Japonais font sagement la queue pour rentrer dans les transports. C’est tellement agréable et on y prend vite goût (dur dur le retour à Paris !)
    -  11. Pour dire merci et par politesse, les Japonais font de temps en temps une petite révérence (c’est surprenant lorsque les contrôleurs le font en entrant ou sortant d’un wagon dans le train).
    -  12. En cas de pluie, vous trouverez à l’entrée de tous les lieux des endroits pour laisser votre parapluie et parfois même des sacs en plastiques pour parapluie.
    -  13. Il y a très peu de poubelle dans les rues du Japon. Pourquoi? Pour éviter une autre attaque chimique comme celle perpétrée par la secte Aum en 1995.   
    -  14. Dans le train, les sièges pivotent à 180° pour que tous les passagers se retrouvent toujours dans le sens de la marche.
    -  15. Il n’est pas rare de trouver dans les magasins des vêtements et des meubles… pour les peluches !

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Osaka
Le quartier de Dotonbori à Osaka


Retrouvez la fiche d'identité et l'histoire du Japon en cliquant ici.



BILAN DU TEMPS PASSÉ DANS CHAQUE LIEUX :


Voici un petit bilan en fonction du temps passé dans chaque ville : est-ce assez? Pas assez? Voici ce que je ferais si c’était à refaire : 
    -  3 jours à Tokyo : j’ai eu le temps de voir tout ce que j’avais envie, mais parfois un peu rapidement. J’aurais aimé pouvoir profiter plus de certains lieux pour m'imprégner de l'atmosphère. Il y a tellement de choses à faire à Tokyo ! C’est la ville qui m’a le plus impressionnée pendant ce voyage, je trouve que c’est celle où la culture japonaise (comme on l’imagine en France) est la plus présente et j’en ai pris vraiment plein la vue ! Entre la tradition (avec les temples, les jardins, les marchés) la modernité (avec les infrastructures, les magasins plus impressionnants les uns que les autres…) et la culture japonaise (kawaii, cosplay, manga…) je ne savais plus où donner de la tête : chaque rue était une nouvelle découverte. Du coup, 3 jours, ce n’est pas assez, à mon sens. J’aurais aimé un 4e, voir un 5e jour. Et si c’était à refaire, je terminerais le voyage par Tokyo !
    -  3 jours à Kyoto : 3 jours à Kyoto, c’est juste ce qu’il faut. J’ai pu tout faire et profiter aussi de la ville. 
    -  1 jour à Nara : 1 journée à Nara, c’est aussi juste ce qu’il faut. J’ai choisi de venir depuis Kyoto (1h de train) mais vous pouvez aussi prendre le train depuis Osaka. En 1 journée, on a le temps de profiter des temples et du parc avec les daims. Si vous voulez juste faire les temples “classiques”, vous pouvez même visiter Nara en ½ journée je pense.

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Osaka
Le château d'Osaka
    -  3 jours et demi à Osaka : j’ai choisi de consacrer 1 journée de mon programme à la visite des Studios Universal pour voir les décors d’Harry Potter (c’était un rêve !) et ½ journée à la visite de l’aquarium (je voulais absolument voir le requin-baleine…). Donc si ces 2 activités ne vous intéressent pas, 2 jours pour visiter Osaka c’est pas mal ! 
    -  1 jour à Himeji : j’ai consacré 1 journée à la visite de la ville d’Himeji, mais ½ journée aurait été suffisant !
    -  1 jour à Miyajima et Hiroshima : j’ai visité les 2 villes dans la même journée, grâce à un aller-retour depuis Osaka. J’ai passé ½ journée à Miyajima et 3h à Hiroshima. C’était largement suffisant. L’île de Miyajima est très sympa et relaxante, surtout quand tous les touristes repartent le soir vers Hiroshima. Alors si vous voulez en profiter au calme, prévoyez d’y passer la nuit (ce que je devais faire au départ). 
    -  1 jour à Kobe : ½ journée aurait pu suffire pour la visite de Kobe. 

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques - Himeji
Le château d'Himeji
BON À SAVOIR : suite à une météo un peu capricieuse, je n’ai pas suivi tout à fait l’itinéraire que j’avais prévu au départ. Je devais, au départ, passer 3 nuits à Osaka, 1 nuit à Himeji, 1 nuit à Hiroshima et 1 nuit à Miyajima et non 6 nuits à Osaka. En faisant cela, j’aurais fait beaucoup moins de trajet en train. Mais après tout, passer 6 nuits à Osaka, ce n’était pas si mal, pour plusieurs raisons :
    -  ca fait moins de trajet avec les (lourdes) valises ;
    -  les nuits sont plutôt agréables à Osaka et on y mange très bien ;
    -  de par la situation d’Osaka, de nombreuses grandes villes sont rapidement accessibles en train : Kobe (15min), Himeji (45min), Kyoto (1h), Nara (1h), Hiroshima (1h30) et Miyajima (2h). Vous pouvez donc facilement faire les allers-retours dans la journée ! Choisissez un hôtel proche de la gare d’Osaka ou de Shin-Osaka et le tour est joué ;) 

Pint it !


Et si vous épingliez cet article pour le garder bien au chaud, et le retrouvez plus facilement ? Je suis moi aussi une grande fan de Pinterest pour préparer mes voyages !

My Travel Background : mon road trip de 14 jours au Japon : itinéraire & infos pratiques
Tenues traditionnelles dans le temple de Senso-ji à Tokyo