Mon ROAD TRIP DE 10 JOURS autour de la MER BALTIQUE : itinéraire & infos pratiques

My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie

Vous vous en souvenez? septembre 2017, je vous parlais d’un voyage surprise que je préparais pour mes parents ! Eh bien c’était ça : un road trip de 10 jours dans le froid du Grand Nord ! J’ai pris énormément de plaisir à le préparer : choix de l’itinéraire, création d’un carnet de voyage avec des indices chaque semaine (d’ailleurs, si ça vous intéresse un article sur la création de ce carnet de voyage, dites-le moi !), création de la liste des courses à faire pour préparer leur valise… et surtout il a fallu que je me taise ! J’ai failli me trahir au moins 1 000 fois, mais j’ai tenu bon pour que la surprise soit à son maximum ! Ils ne s'attendaient pas du tout à partir vers le Grand Froid. Pour tout vous dire, mon père s’attendait à revêtir son plus beau costume pour le carnaval de Rio et ma mère s’attendait à profiter de la chaleur de Corse ou de Malte. Mais je pense qu’au final, ils ont été ravis de ce séjour, nous avons vécu tellement de choses folles ! Allez, je vous raconte tout ça !


My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Aurore Boréale à Rovaniemi, Finlande
Bucket List item #1 : Voir des aurores boréales - Checked


Danemark, Finlande, Estonie : itinéraire de 10 jours autour de la Mer Baltique







JOUR 1 : Velkommen til Danmark (= Bienvenue au Danemark !)
Nous avons pris l’avion très tôt ce matin-là pour arriver à... COPENHAGUE au DANEMARK ! Au programme de cette première journée de découvertes : le château de Rosenborg Slot, le jardin botanique et ses serres, Amalienborg, l’incontournable passage par Nyhavn, le canal le plus célèbre de la capitale et enfin le château de Christiansborg. J’ai particulièrement aimé ce dernier, notamment les incroyables tapisseries modernes de la grande salle ! Le soir, nous avons découvert le parc d’attractions Tivoli : nous sommes tombés sous le charme de toutes ses lumières !
Nuit à Copenhague, hôtel Danhostel Copenhagen City

JOUR 2 : la petite sirène & l’usine Carlsberg
Deuxième jour dans la capitale danoise et il commençait à faire vraiment froid : -5°, ressenti -12° !  Mais cela ne nous a pas empêchés pour autant de partir à la découverte de la ville ! Nous avons commencé la journée (sous un magnifique ciel bleu !) par visiter l’hôtel de ville puis nous avons pris la direction de l’usine Carlsberg. Le musée est petit... mais une bière est comprise dans le prix de l’entrée ! La carte du restaurant est aussi très alléchante et nous y avons succombé. Nous avons poursuivi notre journée par la rencontre avec la petite (petite) sirène, puis du Kastellet. Petit tour dans le centre-ville pour faire quelques boutiques de souvenirs et de magasins de déco danoise (heureusement que la place est limitée dans la valise, sinon je pense qu’on aurait tout acheté !) puis nous avons pris la direction de Christiania.
Nuit à Copenhague, hôtel Danhostel Copenhagen City


My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Nyhavn, Copenhague, Danemark
Nyhavn, Copenhague

JOUR 3 : Bures boahttin Sàpmài ! (= Bienvenue en Laponie !)
Le voyage continue, et notre nouvelle étape est... ROVANIEMI en LAPONIE, FINLANDE ! Ça fait tellement longtemps que je rêvais de venir en Laponie ! Et j’ai déjà hâte d’ici retourner ! 
Température extérieure : -20°C // Température ressentie : -28°C
Nous avons profité de l’après-midi pour découvrir le centre-ville de Rovaniemi et pour faire quelques courses. Le soir, direction la forêt, au milieu de nulle part pour observer les aurores boréales ! Quelle chance nous avons eue, même si le coefficient n’était pas très élevé, le ciel était bien dégagé et nous avons pu observer quelques traînées vertes dans le ciel (cela rend nettement mieux via l’appareil photo !) .Pour couronner le tout, un pique-nique autour d'un feu de camp nous est offert ! Royal ! 
Bucket List item nº1 "Observer des aurores boréales" : checked !
Nuit à Rovaniemi, en Airbnb

JOUR 4 : rencontre avec le Père Noël !
Ce 2ème jour en Laponie a commencé par la rencontre avec le Père Noël chez lui, sur le Cercle Polaire ! Nous avons aussi pu caresser ses rennes et faire une promenade avec eux ! Avec les sapins pleins de neige, le froid et les décorations de Noël, on se croirait presque en décembre ! A ce moment-là, ce doit être magique !
Bucket List item nº38 "Voir la maison du Père Noël en Laponie" : checked !
Nuit à Rovaniemi, en Airbnb

My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Village du Père Noel, Rovaniemi, Finlande
Bucket List item #38 : Voir la maison du Père-Noël en Laponie - Checked

JOUR 5 : motoneige et grands espaces 
La magie des grands espaces de Laponie : quelle beauté ! Quel calme ! Quel dépaysement ! Nous avons profité du spectacle le long de la rivière gelée avant de visiter le musée Arktikum, qui retrace l’histoire des civilisations du nordique. Le musée est bien fait, avec plein d’explications sur la vie des populations du Grand Nord. Pour l’après-midi, nous avons réservé une excursion... en motoneige ! Nous avons roulé environ 20 km sur la rivière gelée, recouverte de neige. Par endroits, on peut même apercevoir un peu la glace ! Conduire une motoneige n’est pas très difficile et la sensation de vitesse est vraiment agréable. Même si le circuit était trop court à mon goût, c’est une bonne expérience et une découverte que j’ai beaucoup appréciée. Enfin, le soir, nous avons fait une longue promenade sur les bords de la rivière gelée, où nous avons assisté à l’une des traditions finlandaises : sauna + plongée dans l’eau gelée  (sous le regard d’une armée de bonhommes de neige). 
Nuit à Rovaniemi, en Airbnb

JOUR 6 : rencontre avec les chiens de traîneau 
C’est déjà le dernier jour en Laponie mais nous avons décidé d’en profiter jusqu’au bout en réalisant un de mes plus grands rêves : conduire un traîneau de Huskies ! J’ai une fascination pour ces chiens depuis toute petite. Nous avons fait cette excursion dans une petite ferme familiale (Nature & Yoga) ce qui a rendu l’expérience d’autant plus incroyable ! Difficile de décrire la sensation et le bonheur que j’ai ressentis pendant cette matinée, c’était réellement magique. Conduire le traîneau sur le lac gelé, partager des moments forts avec les chiens, échanger avec cette famille qui nous a tellement bien accueillis... je n’avais plus envie de partir ! L’après-midi, longue promenade dans les bois enneigés : la véritable carte postale de la Laponie, là où le terme « winter wonderland » prend tout son sens ! C’est si beau…Enfin, le soir, découverte d’un hôtel de glace et surtout repas dans le restaurant de glace ! Une expérience très particulière. 
Bucket List item nº6 "Faire une promenade en chiens de traîneau" : checked !
Bucket List item nº37 "Boire un verre / manger dans un igloo" : checked !
Nuit à Rovaniemi, en Airbnb

JOUR 7 : Tervetuloa Suomeen ! (= Bienvenue en Finlande !)
Nous avons quitté Rovaniemi tôt pour notre prochaine destination... HELSINKI en FINLANDE ! Nous avons profité du soleil de l’après-midi pour marcher sur la Mer Baltique… oui, vous avez bien lu ! La mer est tellement gelée que l’on peut se promener dessus sans problème et c’est si agréable ! Sans oublier de faire une petite pause thé dans le charmant café Regatta. Sur le retour à notre airbnb, nous avons croisé la Cathédrale d’Helsinki qui contraste parfaitement avec le noir de la nuit.
Nuit à Helsinki, en Airbnb


My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Mer gelée, Helsinki, Finlande
Marcher sur la mer gelée à Helsinki, Finlande

JOUR 8 : à la découverte de la capitale finlandaise
Pour cette nouvelle journée en Finlande, nous sommes partis à la découverte d’Helsinki ! Au programme : le port pris dans les glaces et les icebreakers, la cathédrale Uspenski, la cathédrale d’Helsinki (de jour cette fois-ci), la gare et sa façade surprenante, l’église de rocs... Pour terminer la journée en beauté, nous avons assisté au coucher de soleil depuis l’incroyable vue à 360° sur Helsinki de l’hôtel Torni ! Encore une belle journée de découvertes.
Nuit à Helsinki, en Airbnb

JOUR 9 : Teretulemast Eestisse ! (= Bienvenue en Estonie !)
Nous avons pris le ferry tôt ce matin en direction de... TALLINN en ESTONIE ! C’est l’un des moments que j’attendais le plus dans ce voyage, j’avais hâte de découvrir cette jolie ville et je n’ai pas été déçue du tout ! Après une traversée de 2 heures au milieu d’une surprenante mer de glace et d’un lever de soleil incroyable, nous avons découvert la capitale estonienne. La vieille ville de Tallinn a un charme fou, avec ses anciens bâtiments, ses petites places, ses églises, ses portes de maisons colorées, ses remparts et ses points de vue ! Nous avons repris le ferry en début de soirée pour revenir à Helsinki, mais cette excursion d’une journée à Tallinn m’a donné envie de revenir découvrir un peu plus l’Estonie !
Bucket List item nº93 "Naviguer sur une mer / un océan gelé" : checked !
Nuit à Helsinki, en Airbnb


My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Tallinn, Estonie
La Cathédrale Alexandre Nevski de Tallinn, Estonie

JOUR 10 : derniers regards sur Helsinki (et retour en France)
C’est déjà le dernier jour du voyage... le temps passe trop vite ! Mais avant le retour à Paris, nous profitons une dernière fois d’Helsinki, de la neige et du port gelé ! C’est vraiment magnifique. Je suis complètement sous le charme de cette ville sous la glace.


Quelques infos pratiques pour ce road trip 


Logement : pour ce voyage, j’ai choisi l’alternance entre hôtel et airbnb. J’aime bien séjourner dans les airbnb quand je reste plusieurs jours au même endroit : j’ai l’impression partager la vie des habitants du pays, et puis ça réduit les frais (surtout quand on est plusieurs) car on peut cuisiner facilement. Comme dans tous les pays nordiques, les hébergements sont assez chers. Je vous conseille donc vivement de réserver longtemps à l’avance ! (Pour info, j’ai réservé en octobre pour un voyage en février). 
     -  Copenhague, nous avions réservé 2 nuits au DanHostel Copenhagen City. L’hôtel et le petit déjeuner sont très corrects (la chambre était un peu petite pour 3 personnes), il est bien placé, pas loin du centre de Copenhague et proche de la gare. 
     -  Rovaniemi : j’ai réservé un airbnb dans le cœur de Rovaniemi. Nous étions proches de tous les différents commerces, et de la rivière pour partir faire des belles promenades ! Je vous recommence frottement ce airbnb, l’hôte, Sampoo, est vraiment aux petits soins !
     -  Helsinki : nous avons également logé dans un airbnb en plein centre-ville, à deux pas des commerces et du port. C’était parfait pour se promener et profiter de la ville. Le airbnb était sympa, fonctionnel et bien placé, mais un peu petit pour trois personnes. 

Transport : pour ce voyage, nous avons pris de nombreuses fois l’avion pour faire les différents trajets (Paris > Copenhague, Copenhague > Rovaniemi, Rovaniemi > Helsinki et enfin Helsinki > Paris) et le ferry entre Helsinki et Tallinn. J’avais hésité à faire les trajets en train avec le Pass Interrail (depuis que j’ai testé en Europe de l’Est, j’ai envie de recommencer à chaque voyage ^^) mais cela nous aurait pris plus de temps Du coup, l’avion était le plus pratique pour nous. Nous avons même eu 2 fois un petit avion (Bombardier CRJ-900), c’était vraiment rigolo ! 
Ensuite dans les villes, nous avons pris les transports en commun et nous avons pas mal marché aussi (environ 120 km). 


My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie
Voyager en jet ! ahah

Décalage horaire : pas de décalage horaire pour Copenhague, +1h par rapport à la France pour la Finlande et l’Estonie

Quelle langue ? le danois, le finnois et l’estonien. Mais pas d’inquiétude, tout le monde parle très bien anglais partout (et même français en Laponie). 

Les prises de courant : ce sont les mêmes qu'en France, alors pas de problème de ce côté-là (n’oubliez pas une multiprise, ça sert toujours !)

Quand partir ? tout dépend vraiment de ce que vous avez envie de faire, de voir… En été pour le soleil de minuit et les randonnées, en automne pour admirer les forêts finlandaises revêtir leurs plus belles couleurs, en hiver pour les paysages enneigés et tester sa résistance au froid, ou au printemps pour observer la nature sortir de la période hivernale ! Je pense que chaque saison a son charme dans ces pays-là, alors à vous de voir ;)

My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Rovaniemi
Des murs de neige à Rovaniemi, Finlande

Et en hiver ? l’hiver, c’est la période parfaite pour observer les aurores boréales (en Laponie) et pour venir voir le Père Noël. Au Danemark, il fait un peu plus froid qu’en France, entre -2°C et 5°C. Par contre, en Finlande c’est tout autre chose. En Laponie, il fait entre -8°C et -20°C (il fait plus froid quand il fait soleil), et la nuit ça peut descendre bien plus bas au niveau des températures. A Helsinki et à Tallinn, c’est à près les mêmes températures, entre -8°C et -2°C. Honnêtement, je n’ai pas du tout souffert du froid : il fait un temps sec (à la différence de Paris par exemple où le froid est plus humide) et surtout comme on est habillé en conséquence, on est plutôt bien (même si on ressemble un peu au bonhomme Michelin !). 

Comme s’habiller ? vous allez dans les pays froids, vraiment froids. Alors je vous conseille vraiment d’investir un petit peu avant votre départ pour ne pas avoir de problèmes sur place. En fait, s’habiller en Laponie, c’est simple. Un peu comme en Islande, il faut jouer avec les couches : 
     -  le haut du corps : 1 sous-pull thermique + 1 polaire ou pull en laine + 1 manteau en duvet de plume (éventuellement) + 1 manteau de ski imperméable
     -  le bas du corps : 1 collant thermique + 1 pantalon de ski
     -  les pieds : 1 paire de chaussettes en laine fine + 1 paire de chaussettes en laine épaisse + des bottes
     -  les mains : des gants fins + des moufles de ski (attention, des moufles, pas des gants, comme ça vous pouvez beaucoup plus bouger vos doigts)
     -  la tête : un bonnet bien chaud (vous pouvez aussi prendre un sous-bonnet en polaire pour avoir vraiment bien chaud), une cagoule pour certaines activités
Important : il faut éviter absolument le coton (la transpiration reste dans le tissus et cela va vous donner froid) et les jeans (ils deviennent rigides avec le froid, et c’est pas du tout agréable). 
Je vous prépare un article plus complet sur le contenu de ma valise ;) 

Quels produits de beauté emporter ? Ce qu’il est important à savoir aussi lorsque l’on va dans les pays froids, c’est qu’il faut bien choisir sa crème pour le visage et pour le corps. Que vous soyez un homme ou une femme, il est important de bien hydrater sa peau car celle-ci va souffrir avec l’attaque du froid. Vous devez acheter une crème spéciale pour les pays froids, sans eau (ou avec très peu d’eau). Pourquoi? Parce qu’avec le froid, l’eau de la crème peut geler sur votre peau et je vous laisse imaginer les dégâts… J’ai fait le choix de la gamme "La véritable crème de Laponie" (cliquez ici pour découvrir le produit) pour les mains et le visage + la gamme Mixa "Cica-Lait réparation avancée" (cliquez ici pour découvrir le produit) pour le corps. A savoir aussi pour les femmes : éviter au maximum de vous maquiller, comme pour l’eau de la crème, le fond de teint et le mascara peuvent geler… 


My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Crèmes spécial Grand Froid

Carte d’identité, passeport ou visa ? la carte d’identité suffit pour le Danemark, la Finlande et l’Estonie. Les 3 pays font partie de la zone euro !

La monnaie : au Danemark, la monnaie est la couronne danoise (DKK). Il faudra donc changer votre argent (attention, les taux de change appliqués à Copenhague sont assez élevés !). Concernant la Finlande et l’Estonie : ils ont l’euro ! Parfait pour compléter votre collection d’euros (ou pas) et surtout pour ne pas avoir de frais et de problèmes de conversion. 


Une idée de budget ? Le budget dépend évidemment du type de voyage que vous faites, du type de logement, du moyen de transport, du temps que vous passez dans le pays, du lieu où vous mangez… J’ai donc calculé la moyenne de mes différentes dépenses par pays, par jour et pour 1 personne. Au Danemark, nous avons pris la Copenhague Card, que je vous recommande de prendre ! Si vous n’allez qu’en Laponie, je vous conseille de vraiment prévoir un budget activités. Par exemple, pour un safari aurores boréales, il faut compter environ 70€ ; pour un safari en motoneige, comptez environ 100€ ; pour une promenade en chien de traîneau, il faut compter environ 160€. Enfin, nous n'avons pas pris d'hébergement en Estonie, c'est dont un prix moyen par jour uniquement pour les repas et visites. 


My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Budget Scandinavian Trip


My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Mer gelée entre la Finlande et l'Estonie
Bucket List item #93 : Naviguer sur une mer / un océan gelé - Checked

Bilan du temps passé dans chaque pays


Voici un petit bilan en fonction du temps passé dans chaque ville : est-ce assez? Pas assez? Voici ce que je ferais si c’était à refaire : 
     -  Danemark - 2 jours à Copenhague : même si nous avons eu le temps de faire tout ce que j’avais prévu, je pense que passer 1 ou 2 jours de plus aurait été plus confortable. Nous avons dû accélérer quelques visites pour pouvoir faire tout. Donc 4 jours pour visiter la capitale danoise, c’est pas mal je pense.
     -  Finlande - 4 jours en Laponie + 2 jours à Helsinki : concernant Helsinki, 2 jours bien pleins, c’est largement assez pour découvrir la ville. Ajouter 1 jour de plus si vous voulez voir promener un peu dans les différentes îles. Pour la Laponie, nous avons aussi eu le temps de faire toutes les activités que nous souhaitions. Mais j’avais quand même un goût de “pas assez” à la fin des 4 jours. En fait, on vit à 200km/h là-bas, on fait tellement de choses incroyables, que je pense qu’en les espaçant un peu plus dans le temps, ce ne serait pas mal ! Je dirais donc 1 semaine pour la Laponie. 
     -  Estonie - 1 jour à Tallinn : 1 jour suffit pour découvrir Tallinn. Pourquoi ne pas y rester 2 jours si vous avez envie de visiter plus en détail les monuments et profiter de la vie estonienne. Perso, j’ai bien envie de revenir plus longtemps en Estonie pour découvrir le reste du pays, et je reviendrai à Tallinn avec plaisir !

My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Chien de traîneau à Rovaniemi, Finlande
Bucket List item #6 : Faire une promenade en chiens de traîneau - Checked


     -  découvrir le way of life danois
     -  la Copenhague Card qui permet de prendre tranquillement les transports et visiter un grand nombre de musées/monuments
     -  réaliser un grand nombre de rêves et checker 5 items de ma Bucket List
     -  me sentir comme chez moi en Laponie grâce au super airbnb
     -  voir les Finlandais profiter pleinement de la nature
     -  observer les aurores boréales
     -  conduire un traîneau avec des Huskies de Sibérie et partager ce moment avec une chouette famille
     -  marcher sur la mer Baltique gelée à Helsinki et donc traverser la Baltique gelée en ferry pour aller à Tallinn
     -  voir les icebreakers dans le port d’Helsinki
     -  me plonger dans le cœur de ville de Tallinn au charme incroyable
     -  compléter ma collection de pièces avec plein de nouvelles en provenance de Finlande, d’Estonie, de Lettonie et de Lituanie !
     -  et surtout : partager tout cela avec mes parents ! 
Alors euh… difficile à dire, parce que j’ai vraiment, vraiment tout aimé dans ce voyage ! Mais comme il faut que je trouve quelques trucs :
     -  les excursions (un peu trop) organisées en Laponie où l’on ne profite pas à 100% ainsi que leur prix 

My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie - Copenhague, Danemark
Amalienborg, Copenhague, Danemark

Je vous donne rendez-vous à partir d’octobre/novembre pour découvrir des articles plus détaillés sur ce road trip incroyable (parlons plutôt soleil en été n’est-ce pas) ! Restez connecté !


PINT IT !


My Travel Background : road trip de 10 jours autour de la mer baltique : Danemark, Finlande, Estonie

Cartes Postales du Danemark

My Travel Background : carte postale du Danemark

J’ai visité le Danemark lors de mon road trip en Scandinavie, en même temps que la Finlande et l’Estonie. Au départ, faire un arrêt au Danemark n’était pas prévu pendant ce voyage. Et puis, pour aller à Rovaniemi (Finlande), tous les avions que je voyais dans mon budget faisaient une escale à Copenhague, alors je me suis dit « autant m’y arrêter plus longtemps » (vous voyez un peu le truc !). Ce voyage, c’était un voyage surprise pour mes parents ! Je leur ai offert de faux billets d’avion à Noël, et un carnet de voyage avec un indice chaque semaine. J’ai pris tellement de plaisir à leur préparer tout cela ! Le Danemark est un pays européen, entré dans l’Union Européenne en 1973 et membre de l’Espace Schengen. En revanche, vous ne trouverez pas l’euro au Danemark, mais la couronne danoise.

Le Danemark n’a qu’une frontière terrestre : l’Allemagne. Il est séparé de ses voisins la Norvège et la Suède par la Mer du Nord. On ne dirait pas, en cherchant le Danemark sur une carte, que c’est un grand pays... et pourtant, comme les Îles Féroé, et surtout le Groenland font partie du territoire danois, cela donne au Royaume du Danemark le rang de 12e pays au monde par sa taille ! Le Danemark a une reine, la Reine Margrethe II, qui exerce uniquement un rôle symbolique puisque le Danemark est aujourd'hui une démocratie parlementaire. 

L’histoire du Danemark est fortement liée à celle des pays de la Baltique. Participant aux invasions vikings jusqu'au XIe siècle, le Danemark a connu des luttes d'influence et le contrôle des territoires de ses voisins, notamment l’Islande, la Suède et la Norvège. 


Le Danemark devient mon 35e pays visité !


FICHE D'IDENTITÉ DU DANEMARK

•    Capitale Copenhague
•    Superficie 2 220 093² (12e par sa taille, avec le Groenland)
•    Langue officiellele danois
•    Monnaie la couronne danoise (DKK)


COPENHAGUE EN 2018 (SCANDINAVIAN TRIP)


My Travel Background : carte postale du Danemark - Copenhague

Il y avait une véritable vague de froid en Europe à ce moment-là, et dans les rues danoises, il ne faisait pas tellement chaud; le vent était particulièrement glacial, mais nous étions bien habillés et cela n’a pas posé trop de problèmes pour visiter la ville. 2 jours, c’est assez court si l’on veut profiter de Copenhague tellement il y a de choses à découvrir, surtout que la nuit arrive tôt à cette période-là (février). Mais nous avons eu le temps de tout faire : le jardin botanique et ses incroyables serres, les châteaux de Rosenborg Slot, l’usine Carlsberg, les jardins de Tivoli, le quartier autour du canal Nyvatn, la tour ronde… Et j’ai même eu du temps pour un petit peu de shopping :) J’ai beaucoup aimé la ville et son “way of life”. L’architecture est remarquable aussi, avec plein de couleurs et de charme. Ah ! Et pour ceux qui se le demandent : oui, la petite Sirène est petite ! J’ai entendu beaucoup de gens dire qu’ils avaient été déçus. Pour ma part, pas forcément, car je savais à quoi m’attendre avant de la voir ;) Nous avons aussi eu la chance de découvrir les jardins de Tivoli de nuit et en hiver. La magie opère dès les premières minutes, l’ambiance est féerique ! Il y a des lumières partout, le lac est gelé mais il est possible de se réchauffer autour de petits feux de bois allumés ici et là ! Je ne connais pas Copenhague en été, mais en hiver, c’est très sympa et il ne fait pas si froid que cela (températures comprises entre 0° et -4° en février 2018). 



Ce pays fait partie de mon road trip autour de la Mer Baltique.  Découvrez d'autres articles concernant ce voyage :
   - tous les détails sur mon road trip (itinéraire, budget...) - A venir
   - tous les articles associés à mon road trip sont par ici 


Cartes Postales de Roumanie

My Travel Background : cartes postales de Roumanie

La Roumanie est le 9e pays d’Europe par sa superficie. Le pays a des frontières communes avec la Hongrie, l’Ukraine, la Moldavie, la Bulgarie et la Serbie. Côté géographie, le pays comprend à la fois des grandes plaines, comme au bord du Danube, de hautes montagnes, comme en Transylvanie, et un vaste littoral au bord de la mer Noire. L’Histoire de la Roumanie est très ancienne et mouvementée. Dans les années 1940, le fascisme domine le pays. A partir de 1947, la Roumanie est sous l’autorité d’un régime communiste de type soviétique. Nicolae Ceausescu prend la tête de ce régime communiste en 1965 jusqu’en 1989, date à laquelle le dictateur sera exécuté avec son épouse. Après le rétablissement de la démocratie, la Roumanie se reconstruit peu à peu mais avec beaucoup de difficulté : la transition s’opère de manière improvisée et cela profite surtout aux banques et aux services plutôt qu’aux transports et à l’agriculture. Malgré tout, l’économie de la Roumanie réussit à se stabiliser et le pays intègre l’Union Européen en 2007. 

La Roumanie est le dernier pays de mon road trip en Europe. J’ai choisi de partager le temps qu’il me reste entre la découverte de la capitale, Bucarest, et les montagnes de Transylvanie (pour aller voir Dracula ^^). La Roumanie est en pleine reconstruction après des années sous influence communiste. En parlant avec les Roumains, on se rend compte que, presque 30 ans plus tard, la période Ceausescu laisse encore des traces profondes dans l’économie du pays et dans le cœur des habitants. Certains regrettent cette époque “prospère”, alors que d’autres sont ravis que la Roumanie soit entrée dans l’Europe et puisse laisser derrière elle ce passé. En visitant le Parlement de Bucarest, le Palais voulu par le dictateur, on se rend vraiment compte de la démesure du projet et du sacrifice fait par le peuple pour la seule volonté d’un homme. Mais c’est un autre sujet ;) La Roumanie devient mon 34e pays visité !

FUN FACT : maintenant que j’ai visité les deux capitales au nom semblable, Bucarest / Budapest, pensez-vous que je vais réussir à ne plus me tromper? Rien n’est moins sûr ! Si vous avez un moyen mnémotechnique pour cela, je suis preneuse ^^ 



FICHE D'IDENTITÉ DE LA ROUMANIE

•    Capitale Bucarest
•    Superficie 238 391km² (83e par sa taille)
•    Langue officiellele roumain
•    Monnaie le nouveau leu roumain (RON / LEI)



BUCAREST EN 2017 (INTERRAIL TRIP)


My Travel Background : cartes postales de Roumanie - Bucarest

Les derniers moments de mon road trip avec Interrail en Europe de l’Est se termine à Bucarest. Comme toujours, même au bout de 3 semaines et demie, le temps a passé beaucoup trop vite ! J’ai choisi de rester 2 jours entiers à Bucarest, ce qui me semble un bon timing pour découvrir la ville. J’ai beaucoup marché, mais j’ai eu le temps de profiter de la ville et même de visiter le Parlement (le plus grand bâtiment administratif du monde après le Pentagone à Washington D.C.). Pour le visiter, il faut faire une réservation par téléphone 24h avant, ou avoir beaucoup de chance en se rendant directement au Parlement. Bucarest est une ville où l’architecture communiste domine vraiment, notamment tout autour du Parlement. 

BRASOV EN 2017 (INTERRAIL TRIP)


My Travel Background : cartes postales de Roumanie - Brasov

En préparant mon voyage, je savais que Brasov allait me plaire. La ville est vraiment très charmante. De nombreuses personnes, comme moi, viennent pour un ou deux jours afin de découvrir le château de Dracula (à Bran), qui se trouve par très loin de Brasov. Avec le recul, je serais bien restée plus longtemps dans cette charmante ville car il y a plein de choses à faire depuis Brasov ! La ville est située au cœur des montagnes de Transylvanie et de nombreuses activités sont possibles : randonnées, ski (l’hiver), journée d’observation des ours... Les paysages que nous avons traversés pour aller voir le château de Pelès et de Dracula sont vraiment magnifiques. Mon conseil? Restez-y plusieurs jours ! 


Ce pays fait partie de mon road trip en Europe de l'Est avec le pass Interrail.  Découvrez d'autres articles concernant ce voyage :
   - tous les détails sur mon road trip (itinéraire, budget...)
   - tous les articles associés à mon road trip sont par ici 
   - les réponses à vos questions et plein d'informations sur le pass Interrail


Voyager en SAC A DOS : j'ai testé le meilleur des sacs !

My Travel Background : voyager en sac à dos, quel modèle choisir, et quoi mettre dedans?

Lorsque l'on part faire un long voyage, dans plusieurs pays, en prenant les transports en commun, plusieurs questions se posent : sac à dos ou valise? Et que mettre dedans? Lors de mon road trip de 3 semaines avec Interrail à travers l'Europe, j'ai opté pour la solution sac à dos. C'était mon 1er vraiment grand voyage comme ça. J'ai choisi de partir avec 2 sacs à dos Decathlon, un choix que je ne regrette pas ! Quant à quoi mettre dedans, vous trouverez une (longue) liste à la fin de cet article :) 


MON ÉQUIPEMENT, MES SACS À DOS :

Je suis partie avec 3 sacs à dos en fait, si on compte celui pour l’appareil photo : 

Le ESC F 50L BLU, le plus gros des 2 sacs, que j’ai pris pour la soute de l’avion et les compartiments à bagages des trains : (par ici sa fiche) C'est mon chouchou ! J’ai déjà hâte de repartir avec lui ^^ Pour moi, c'est le MEILLEUR SAC A DOS !

Ses caractéristiques et nombreux avantages : 
    -  même s’il pèse 2,27kg à vide, il est ultra léger et confortable lorsqu'il est porté. Je ne le sentais presque pas sur mon dos (et j’avais presque 10kg), le système easy fit permet de régler parfaitement le sac à sa morphologie ;
    -  il s’ouvre comme une valise, ce qui est très pratique pour ranger ces affaires ;
    -  il a des nombreuses poches à l’intérieur et à l’extérieur pour bien s’organiser ;
    -  le chapeau sur le dessus se sépare du gros sac et peut se porter en bandoulière, comme un petit sac à main ;
    -  sans son chapeau, le sac passe en bagage cabine ;
    -  l possède également une protection contre la pluie… qui peut se transformer en protection pour la soute de l’avion : le top ! 
    -  enfin, il se ferme avec une fermeture éclair, ce qui permet de le fermer avec un cadenas. 

Pour la taille, un 50L suffit pour une fille. Inutile de prendre plus gros, cela pèse plus lourd. Pour les hommes, il existe en 70L. 

My Travel Background : voyager en sac à dos, quel modèle choisir, et quoi mettre dedans? Decathlon Escape 50L femme
Prêt pour prendre l'avion avec sa protection (la même que pour la pluie) // Le sac Escape 50L blue Femme

Le NEWFEEL ABEONA 30L (en bleu aussi ^^), le plus petit, pour transporter mon appareil photo, pour la cabine de l’avion et pour avoir mes affaires à proximité dans le train ^ (sa fiche par ici). // similaire ici ). 
Avec toutes ses poches, et ses compartiments, ce sac est très pratique aussi, et il est imperméable. Je le portais devant moi, avec mon passeport et mon porte-monnaie à portée de main dans la poche devant. Il ferme avec des fermetures éclair, donc je pouvais aussi le fermer avec un cadenas, mais je vous avoue qu’il m’a très peu quitté ! 

My Travel Background : voyager en sac à dos, quel modèle choisir, et quoi mettre dedans? Decathlon Escape 50L femme + newfeel abeona 30L
A gauche, le Escape 50L, à droite, le Newfeel 30L // Un sac devant, un sac derrière : prête pour le départ !

LE SAC À DOS POUR APPAREIL PHOTO : pour la visite la journée, il est assez grand pour transporter mon appareil photo et ses objectifs, quelques souvenirs, des gâteaux, mon porte-monnaie, mon téléphone, et quelques médicaments et pansements. ll peut se porter soit sur le dos, soit en le basculant sur le ventre, très pratique dans la foule et pour sortir son porte-monnaie par exemple sans avoir à détacher le sac. Pendant les voyages en train, je le rangeais à l’intérieur du sac à dos que j’avais sur le ventre. 
Ce n’est pas tout à fait le même que le mien, mais voici un modèle semblable à mon sac à dos d’appareil photo.

My Travel Background : voyager en sac à dos, quel modèle choisir, et quoi mettre dedans?
Le petit sac noir dans mon dos, c'est celui de mon appareil photo !

A L'INTÉRIEUR DES SACS À DOS : 

Le plus important dans le sac à dos, c'est le poids de celui-ci. A la différence d'une valise, c'est vous qui portez tout et c'est une grosse différence. Il est donc important de bien sélectionner les affaires que l'on emporte, et de ne pas prendre trop de vêtements (on ne met jamais tout de toute façon, et on peut toujours faire une lessive si besoin). Je n'ai, pas exemple, pas pris autant de sous-vêtements que de jour de voyage, j'ai privilégié des vêtements que je pourrais remettre plusieurs fois et qui sont dans les mêmes tons, pour aller ensemble, j'ai limité les paires de chaussures et sélectionné les produits de beauté en fonction de leur poids, en le mettant dans des petits contenants...

Les vêtements :
    -  1 short
    -  1 jupe-short
    -  3 leggings
    -  4 t-shirts sans manche
    -  1 t-shirt petites manches
    -  1 chemise
    -  1 pyjama (short + t-shirt)
    -  2 brassières de sport (je trouve cela plus confortable en voyage)
    -  6 sous-vêtements
    -  5 paires de chaussettes
    -  1 sweat à capuche
    -  1 k-way/coupe-vent

Les chaussures :
    -  1 paire de basket
    -  1 paire de nu-pieds de marche
    -  1 paire de nu-pieds "habillés" (uniquement pour aller à l'Opéra à Vienne)
    -  1 paire de tongs

Les accessoires divers :
    -  1 serviette en microfibre
    -  1 nécessaire à couture
    -  1 corde pour le linge (Eh oui, pour économiser un peu de place, j’ai fait quelques lessives)
    -  des lunette de soleil
    -  1 casquette
    -  1 foulard
    -  1 grand sarong
    -  1 poche cache-billets
    -  des couverts en plastique 3 en 1
    -  2 ou 3 cadenas
    -  1 couteau-suisse
    -  1 gourde
    -  1 coussin de transport
    -  1 masque pour les yeux et boules Quies

My Travel Background : voyager en sac à dos, quel modèle choisir, et quoi mettre dedans? Decathlon Escape 50L femme
Vous voyez bien sur cette photo les différentes poches intérieures du Escape 50L de Decathlon.

Dans la trousse de toilette (dans des petits contenants) : 
    -  1 pince à épiler
    -  1 lime à ongles
    -  des élastiques à cheveux
    -  des coton-tige
    -  des serviettes hygiéniques
    -  de l'après-solaire
    -  de la crème solaire
    -  de la crème pour le visage
    -  de la crème pour les pieds
    -  de la crème neutre visage et corps
    -  de la lessive
    -  de l'eau micellaire
    -  1 petite serviette pour se nettoyer le visage
    -  1 brosse à dent
    -  du dentifrice
    -  de l'après-shampoing démêlant
    -  du shampoing sec
    -  du savon solide
    -  1 petit parfum
    -  1 petit rouge à lèvre et mascara
    -  1 brosse à cheveux
    -  1 peigne
    -  2 baume du tigre (blanc et rouge)
    -  1 rasoir
    -  1 déodorant

Dans la trousse de premiers secours :
    -  des compresses
    -  des compresses imprégnées
    -  des petites bandes
    -  de l'alcool pour désinfecter
    -  des cotons
    -  1 petit rouleau de scotch
    -  1 gel en cas de piqûres d'insectes
    -  du spasfon
    -  du doliprane
    -  des lingettes désinfectantes
    -  des lingettes déodorantes

La « technologie » :
    -  appareil photo + chargeur, cartes mémoires et batteries supplémentaires
    -  GoPro + chargeur + cartes mémoires + perche
    -  téléphone + chargeur
    -  iPad + chargeur
    -  1 prise multifonctions (et adaptateur si besoin)

Un peu de nourriture :
    -  des gâteau coupe-faim
    -  des graines

Autre :
    -  la copie des papiers d'identité
    -  l'attestation d'assurance
    -  le Pass Interrail
    -  les guides de voyage
    -  le passeport et la carte d'identité

My Travel Background : voyager en sac à dos, quel modèle choisir, et quoi mettre dedans? Decathlon Escape 50L femme
La poche sur le haut du sac se détache pour faire un petit sac en bandoulière : parfait ! 


LE BILAN :

Côté équipement, j’étais plutôt bien organisée, et si c’était à refaire, je partirais avec exactement le même équipement. 

Côté affaires de voyage, ce qui a manqué :
    -  un spray anti-moustique : j'ai pensé à prendre une crème en cas de piqûres mais je ne pensais pas avoir besoin d'un anti-moustiques. En fait, si ! Il y avait des moustiques dans presque chacun de mes hôtels... l'anti-moustiques fera désormais partie de chacun de mes voyages ^^ (heureusement, j'avais mon sarong de Bali encore imbibé d'abri-moustiques, donc la nuit je me cachais dessous ^^)

Et ce que je n'ai pas utilisé :
    -  ma paire de nu-pieds habillés : je l'avais prise pour aller à l'Opéra à Vienne, mais je n'y suis pas allée, donc cette paire de chaussures n'a pas servi. Ce n'est pas quelque chose que j'aurais pris s'il n'y avait pas eu l'Opéra. Du coup, je l'ai mise pour aller prendre les petits déj' les matins, pour ne pas l'avoir portée pour rien ^^
    -  l'eau micellaire et la petite serviette pour nettoyer le visage : je les avais prises pour nettoyer mon visage le soir. En fait, je ne m'en suis que très peu servi, car n'étant pas maquillée, un peu de savon et de l'eau, ça suffit.
    -  le rouge à lèvres et le mascara : je me maquille rarement en voyage mais je les avais pris « au cas où ». Ils n'ont servi qu'une fois mais je continuerai quand même à les emporter en voyage, et puis c'est des mini-formats ;)




Découvrez d'autres articles sur mon road trip en Europe de l'Est avec le pass Interrail en cliquant ici !

Vous souhaitez en savoir plus sur mon itinéraire et mon bilan de ce road trip? Ca tombe bien, je vous ai préparé un article spécial ! Cliquez ici ;)



PINT IT !

My Travel Background : voyager en sac à dos, quel modèle choisir, et quoi mettre dedans?