Le LONG de la ROUTE 66

29 mars M-ii

M-ii Photo : Route 66 Seligman


Cowboys, shérif, motels, villes fantômes, drapeaux américains, bikers et paysages de films : Welcome to the Far West !


M-ii Photo : Route 66 Seligman

Je vous propose dans cet article de vous emmener le long de la mythique Route 66 à la découverte de petites villes de Californie et de l’Arizona. On quittera ensuite la Route 66 pour prendre la direction de Kayenta, une ville en territoire Navajo. Je vous en ai déjà parlé dans mon article sur MonumentValley. Attachez votre ceinture, et en voiture !

M-ii Photo : Route 66

  

CALICO GHOST TOWN


Comme son nom l’indique, Calico est une ville fantôme. Elle est située dans le désert de Majove en Californie. Calico a été fondée au moment de la ruée vers l'argent, en 1881. Comme beaucoup de villes aux Etats-Unis, Calico était très vivante avant de devenir ville fantôme : 1 200 personnes, dont 500 mineurs y habitaient.


M-ii Photo : Route 66 Calico


Aujourd’hui, la ville est un parc que l’on peut visiter pour se faire une idée de la vie de l’époque, la vie du Far West, avec ses saloons, son shérif et ses mines. Un véritable saut dans le temps !


M-ii Photo : Route 66 Calico


M-ii Photo : Route 66 Calico
Vue de Calico depuis les mines

A notre arrivée, nous sommes accueillis par le shérif. Nous prenons ensuite la direction d’un saloon, le Calico House Restaurant, pour y déjeuner : ambiance surprenante ! Et dire que dans ce saloon, quelques années avant nous, des cowboys se trouvaient à notre place et des duels au pistolet avaient lieu ! Sur les murs, des affiches WANTED, de vieilles photos… et dans le milieu du saloon, un piano. Incroyable ! 

M-ii Photo : Route 66 Calico
Calico House Restaurant
Après avoir mangé quelques cacahouètes et jeté leurs gousses par terre, comme de vrais cowboys (ne pas y prendre goût pour ne pas le faire à la maison !), nous mangeons un très bon burger et buvons de la limonade servie dans un bocal.

M-ii Photo : Route 66 Calico

Nous partons ensuite à la découverte de la ville : réserve d’eau des pompiers, hôtel de ville, prison, maison du croque-mort, école, entrée de mine… et magasins : c’est ici qu’il faut acheter votre chapeau de cowboys :)

M-ii Photo : Route 66 Calico

M-ii Photo : Route 66 Calico

M-ii Photo : Route 66 Calico

M-ii Photo : Route 66 Calico

M-ii Photo : Route 66 Calico




  NEWBERRY SPRING ET LE BAGDAD CAFE  


Après avoir roulé quelque temps, notre chauffeur de bus nous arrête à Newberry Spring, au milieu de nulle part, mais sur la Route 66. Si Newsberry Spring ne vous dit rien, le café qui s'y trouve vous parlera sûrement! Le Bagdad cafe est le lieu de tournage du film du même nom, sorti en 1987.

M-ii Photo : Route 66 Bagdad Cafe


Après quelques photos au milieu de la Route 66, nous entrons dans le Bagdad Cafe : il commence à faire chaud ! A l’intérieur, des mots écrits sur les murs par les voyageurs de passage, des cartes postales (même une de Metz, je suis contente !), de vieux billets dédicacés, des cartes de visites, des drapeaux, des plaques de voitures… Un lieu unique !

M-ii Photo : Route 66 Bagdad Cafe

M-ii Photo : Route 66 Bagdad Cafe



OATMAN


Située en Arizona sur la Route 66, autrefois lieu de passage incontournable, Oatman a souffert du manque de visite pendant des années. Aujourd’hui, les touristes reviennent  et font vivre à nouveau les magasins et les Wild Burros, les mules vivant sur place. Les Wild Burros sont une des attractions et particularités d’Oatman : ces mules sont les descendantes de celles utilisées autrefois par les prospecteurs d’or. Elles sont revenues maintenant à l’état sauvage mais viennent toujours arpenter les rues d’Oatman à la rencontre des visiteurs.

M-ii Photo : Route 66 Oatman

M-ii Photo : Route 66 Oatman

M-ii Photo : Route 66 Oatman


Ancienne ville de la ruée vers l’or, habitée jusque dans les années 30, Oatman tient son nom d’une famille de colons qui fut attaquée par les indiens en 1851. Olive Oatman et sa sœur furent capturées puis vendues au peuple Mohave. Traitées comme des esclaves, elles furent  tatouées sur le menton. La sœur d’Olive mourut de faim pendant une période de disette. Cinq ans après avoir été capturée, après d'âpres négociations, Olive, alors âgée de 18 ans, revint vivre parmi les Blancs. On aperçoit d’ailleurs son portrait sur l’hôtel Oatman.
C’est dans cet hôtel que Clark Gable et Carole Lombard auraient passé leur lune de miel. On raconte que l’hôtel est hanté par les fantômes de deux vieux prospecteurs.

M-ii Photo : Route 66 Oatman
L'hôtel Oatman avec le portrait d'Olive Oatman

En plus des Wild Burros, vous pouvez apercevoir à Oatman des lapins sauvages. Vous pouvez aussi entrer dans une petite mine d’Or, vous asseoir dans une ancienne roulotte et faire une belle photo de l’inscription « Route 66 » sur la route. Et puis acheter un mug « Route 66 », so cliché !

M-ii Photo : Route 66 Oatman

M-ii Photo : Route 66 Oatman

M-ii Photo : Route 66 Oatman

M-ii Photo : Route 66 Oatman


Pour se rendre à Oatman, il faut faire un petit détour  et ainsi s'éloigner de la route classique. Mais ce détour vaut le coup, pour Oatman bien sûr, mais également pour les paysages qu’offrent les Blacks Moutains. Vous y croiserez peut être quelques Wild Burros sur la route (qui ne sont décidément pas si sauvages)!


M-ii Photo : Route 66 Oatman



 SELIGMAN


Seligman, petite ville de l’Arizona à mi-chemin entre Flagstaff et Kingman sur la Route 66, est le royaume du Kitsch ! Tout y semble figé dans le temps : vieilles carcasses de voitures, mannequins sur le toit du Rusty Bolt, station essence abandonnée… un vrai bonheur cette ville !

M-ii Photo : Route 66 Seligman


Après la création de l’interstate 40, Seligman est devenue fantôme, oubliée du jour au lendemain. Mais ne l’oubliez pas pour autant dans votre road trip ! Seligman doit son salut à Angel Delgadillo, barbier, qui s’est battu pour faire revenir du monde dans sa ville. Et ça  marche ! Dans sa boutique, en grande  partie transformée en boutique souvenirs, vous pouvez vous asseoir dans le vieux fauteuil, comme Johnny Hallyday et acheter une plaque de voiture souvenir de la Route 66 :)

Promenez-vous le long de la rue principale à la découverte du kitsc. A Seligman, il règne vraiment une ambiance particulière, on imagine assez bien la vie lorsque la Route 66 était encore fréquentée !

M-ii Photo : Route 66 Seligman

M-ii Photo : Route 66 Seligman

M-ii Photo : Route 66 Seligman

M-ii Photo : Route 66 Seligman



KAYENTA


On s’éloigne de la Route 66 pour rejoindre le territoire des indiens Navajo, en Arizona, et découvrir Kayenta. La ville est située à 40 km de Monument Valley. Kayenta, c’est surtout une ville étape avant Monument Valley. Si je vous en parle ici,  c’est plus pour les paysages qui l’entourent. On peut y observer  les habitations des indiens navajo (non, pas que des tipis !) et découvrir  leur culture.

M-ii Photo : Route 66 Kayenta

M-ii Photo : Route 66 Kayenta

A l’une des entrées de la ville se trouve le Navajo Cultural Center. C’est un musée gratuit où l’on peut découvrir les habitats traditionnels des Navajo : les Hogan. Il y a deux types de Hogan : le Hogan "femelle", utilisé pendant l’hiver, et le Hogan" masculin", utilisé pendant l’été. Le Hogan "femelle" est circulaire, voire octogonal, avec une seule porte à l’est. Il est conçu en bois et recouvert de terre. Le Hogan "masculin", quant à lui, est de forme triangulaire, et plus petit. Vous pouvez entrer dans les deux Hogan pour les visiter.

M-ii Photo : Route 66 Kayenta

En plus des Hogan, on trouve un petit musée où sont exposés des éléments de l’artisanat navajo : bijoux, vêtements, tapis… Et un peu plus loin sur le parking, serez-vous capable(s) de résister à l'appel d'un authentique Burger King ?

M-ii Photo : Route 66 Kayenta



Les adresses


Bagdad Cafe : 46548 National Trails Highway, Newsberry Springs, CA


Navajo Cultural Center :  Hwy 160, Kayenta, AZ 86033

Retrouvez l'ensemble de ce Road Trip sur la côte Ouest des Etats-Unis ici