ISLANDE : en route vers LES FJORDS DE L'EST

02 novembre Emilie Nanty

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est

Difficile de voir terres plus sauvages que les fjords de l’Est de l’Islande. Peu de touristes y vont et pourtant, les lieux sont magnifiques. Si calmes, si reposants, si simples. La nature y règne en maître, mêlant mer et monts dans un duo parfait. La côte est découpée en fjords profonds, séparés par d’imposantes montagnes. Par-ci et par-là, au détour de la route sinueuse, vous croiserez de petits villages aux maisons colorées. Ils semblent presque perdus, irréels. Seulement 5% de la population vit dans les fjords de l’Est. C’est la partie la plus ancienne de l’île, et l'activité volcanique y est faible. Pour continuer ma petite leçon d’islandais (la première leçon est par ici), “Fjördur” signifie “fjord” ;) 


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est
La route, découpée au cœur des falaises

Nous sommes partis de Höfn et nous avons dormi au fond d’un fjord, dans la charmante petite ville de Seydisfjordur. Comptez environ 400km pour le parcours que je vous propose. Attention, certaines routes dans les fjords de l’Est sont uniquement ouvertes aux 4x4, comme la route menant au petit village de Brekkuporp, dans le fjord Mjoifjördur. 


DJUPIVOGUR

Notre premier arrêt est le charmant petit village de Djupivogur (352 habitants en 2011). Autour du petit port et de ses anciens quais en bois, vous pourrez admirer d’anciennes maisons et des séchoirs à poissons. Avant l’instauration d’un monopole danois sur le commerce, Djupivogur était un comptoir hanséatique, comme d’autres villes du Nord de l’Europe. Au loin, vous apercevrez d'imposantes montagnes, des cascades et des torrents se jetant dans la mer. 


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Djupivogur

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Djupivogur
Les maisons typiques du bout du monde

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Djupivogur



BREIDDALSVIK

Deuxième arrêt et deuxième petit village (139 habitants en 2011). Breiddalsvik se trouve à l’entrée de larges vallées intérieures, entourée par des montagnes pouvant atteindre 1 000 mètres. 


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Breiddalsvik
Rencontre avec les rennes le long de la route

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Breiddalsvik



STODVARFÖRDUR

Nous découvrons ensuite le charmant village de Stodvarfjördur (203 habitants en 2011). Le petit port semble perdu au milieu de l’immensité du fjord, et les coques colorées des bateaux contrastent parfaitement avec le bleu sombre de la mer. A découvrir aussi, l'église Kirkjubær, construite en métal ondulé, où l’on peut passer la nuit ! L’église a en effet été transformée en "auberge de jeunesse" (je ne sais pas s’il est encore possible d’y dormir au moment où j’écris cet article). 


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Stodvarfjordur

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Stodvarfjordur

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Stodvarfjordur
La vue sur le fjord depuis l'église



FASKRUDSFJÖRDUR 

Le petit village était autrefois une des principales bases des pêcheurs français lorsque ceux-ci pêchaient au large des fjords de l’Est, et ce jusqu'en 1914. Entre 4 000 et 5 000 Français y venaient chaque hiver. Le village garde des traces de cette activité, et certains noms de rues sont écrits dans les deux langues.


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Faskrudsfjordur



BREKKUPORP ET LE FJORD MJOIFJÖRDUR

Comme je vous le disais en introduction de cet article, certaines routes sont réservées uniquement aux 4x4. C’est le cas de la route pour rejoindre le plus petit village d’Islande (24 habitants) : Brekkuporp. Il se situe dans le fjord Mjoifjördur. 


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Brekkuporp et le fjord Mjoifjordur
La route pour accéder au fjord Mjoifjördur

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Brekkuporp et le fjord Mjoifjordur

Il ne faisait pas très beau ce jour-là, la visibilité était quasi nulle au moment de passer le col. Nous étions dans les nuages. La route est sinueuse et pentue (inutile de vous préciser que certaines personnes dans la voiture n'étaient pas très rassurées! ^^). Une fois le col passé, la visibilité revient et là… la vue est folle ! En contre-plongée, on peut apercevoir le fjord de Mjoifjördur, si étroit entre deux montagnes imposantes. Avant d’arriver dans le petit village, nous croisons grand nombre de cascades et de petits lacs. Je me répète, mais le paysage est incroyable ! Lorsque nous arrivons à Brekkuporp, nous avons réellement l’impression d’être seuls au monde. C’est, encore une fois, le calme qui me surprend. 


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Brekkuporp et le fjord Mjoifjordur
Ambiance du bout du monde

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Brekkuporp et le fjord Mjoifjordur

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Brekkuporp et le fjord Mjoifjordur



EGILSSTADIRr

Nous voilà de retour à la civilisation. Egilsstardir est la principale ville du lieu, avec environ 2 200 habitants. Lorsque l’on arrive dans la ville, on regrette déjà le calme et l’authenticité des fjords. La ville n’est pas particulièrement belle, elle sert surtout de base de ravitaillement pour les villages à l’entour. Egilsstadir se trouve au bord du lac Lögurinn, 30 km de long, qui est connu pour être le cousin islandais du Loch Ness. Et je pense d’ailleurs l’avoir vu au loin ! 


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Egilsstadir
Est-ce le Loch Ness au milieu du lac ?!

SEYDISFJÖRDUR

Dernier arrêt de la journée à Seydisfjördur, une charmante ville située dans le fjord de même nom, long de 16 km. Nous y avons passé la nuit, dans un hôtel aménagé dans d’anciens entrepôts, tout au bord des eaux du fjord. C’est un des plus jolis villages côtiers d’Islande, avec son charmant petit port et ses maisons en bois colorées. L’activité à Seydisfjördur est encore importante aujourd'hui, notamment avec la pêche, mais aussi avec l’arrivée de car-ferries venant d’Ecosse et du Danemark. En quittant Seydisfjördur, faites un arrêt à mi-côte pour admirer le point de vue sur le fjord ! 


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Seydisfjordur

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Seydisfjordur

My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Seydisfjordur

Notre voyage se poursuit vers le lac Myvatn (160 km). Nous roulons à travers plaines et montagnes, champs de lave et rivières glaciaires. Si vous faites le même trajet, n’oubliez surtout pas de faire le plein d’essence à Egilsstadir !


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est - Seydisfjordur




PINT IT !


My Travel Background : Islande, en route vers les fjords de l'Est